S’il est actuellement une marque européenne en plein renouveau c’est bien Fiat, euh non Volvo !
Le constructeur suédois est depuis quelques mois sur le devant de la scène économique mais aussi médiatique avec notamment les lancements des XC90 et V60 Cross Country, le retour de la com’ Volvo Ocean Race, la montée en puissance des usines de l’entreprise, les bons résultats commerciaux et financiers ou quelques annonces qui montrent que Volvo est actuellement en pleine bourre. Faisons ensemble un point sur les dernières informations sino-suédoises du moment.

volvo_logo_2014.1

Usine de Daqing :

Le constructeur vient d’annoncer officiellement que l’une des deux usines Volvo en Chine allait poursuivre son expansion et la modernisation de sa production. Volvo fait savoir que le site de Daqing qui produit le XC Classic (ex XC90 Mk1) allait être équipée pour la fabrication des véhicules construits sur la plateforme SPA dont le nouveau XC90 est le premier utilisateur.
Toutefois, pas de XC90 Mk2 en Chine mais plus surement la prochaine berline S90 qui doit succéder fin 2015 à l’actuelle S80. Cette évolution sur le site de Daqing devrait entrainer de nouvelles embauches durant l’année 2015 afin que l’usine chinoise soit opérationnelle dès l’arrivée sur le marché de la nouvelle grande berline.
Par ailleurs, l’usine de Chengdu dont le démarrage remonte à fin 2013 poursuit normalement sa production avec notamment la S60L réservée au marché chinois.

XC40 :

On parle de lui depuis bientôt deux ans et demi mais cette fois c’est sur, c’est acté, Volvo aura un troisième SUV au sein de sa gamme dans les prochaines années. Ce futur SUV viendra se positionner en face des BMW X1, Audi Q3 ou Mercedes Benz GLA et sera, comme ses concurrents, proposé en 2 et 4 roues motrices. Ce prochain véhicule sera développé autour de la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) que Volvo et Geely ont mis au point en commun et qui devrait à l’avenir servir pour les deux marques.
Selon toute vraisemblance ce SUV compact devrait être dévoilé dans le courant de l’année 2017 avant d’être commercialisé quelques mois plus tard. Il sera à n’en pas douter un des éléments importants de la croissance de Volvo qui, je le rappelle, vise les 800.000 unités produites à partir de 2020. Nous avons le temps mais l’affaire est à suivre.
Ci dessous, les rares illustrations « crédibles » pour le XC40, celle de Didier Ric pour l’Argus il y a… deux ans.

Le système Clean Zone :

Quelques semaines après la présentation officielle du grand SUV XC90, Volvo commence à détailler et expliquer les fonctionnalités, accessoires et autres éléments de confort du véhicule. Parmi celles ci, nous découvrons la fonction dite Clear Zone qui permet, selon le constructeur, de garantir un air aussi pur que possible dans l’habitacle du XC90.
Nous savons tous que l’espace à voyager des véhicules est généralement un nid à poussières, microbes, bactéries et autres particules fines. Avec son système mult-filtre appelé Clear Zone, Volvo entend bien réduire la quantité de particules fines de taille inférieure à 0.4 μm. Grâce au système mis au point par le constructeur suédois, on pourrait  diminuer jusqu’à 70% la quantité de ces particules par rapport à une voiture non équipée.

Si l’on en croit Volvo ce principe est la garantie d’environnement intérieur plus sain. Ainsi le filtre C.Z est associé à un des éléments du système de contrôle de la qualité de l’air intérieur qui « dicte » la mise en fonction ou non du système via notamment la fermeture des clapets d’aération (le recyclage de l’air que nous connaissance tous et qui est souvent la garantie de l’embuage du pare brise…). L’ensemble intègre également un capteur surveillant les substances nocives de l’air entrant.
Selon Volvo l’action commune des deux éléments permet de repousser de nombreuses particules polluantes et irritantes comme les hydrocarbures, les oxydes d’azote, les gaz d’échappements et les mauvaises odeurs. Par contre, le système ne pourra pas grand chose contre les odeurs de tabac ou les fumées de cigarette.
A voir et à tester car si dans la théorie ou les laboratoires, ces systèmes ont une grande efficacité, on est parfois surpris par leurs performances médiocres dans la réalité.
Pour découvrir le système c’est par là.

Via Volvo, Youtube.
Crédits illustrations : Didier Ric pour l’Argus.