Non de contente d’avoir séduit les essayeurs ( plus que l’Audi A1 équipée du même moteur ! ), la récente Polo GTI se met à affoler les marchés automobiles tant en Europe, en Asie ou même en Australie.

L’exemple le plus marquant nous vient d’Australie où le directeur commercial de VW Australia a même du publier un communiqué pour s’excuser auprès des clients des très longs délais de livraison de cette fameuse Polo GTI 180 ( 1.4 L TSI 180 ch, 250 Nm, DGS7 ). Effectivement , les australien ont réservés à la citadine sportive le même accueil qu’ils avaient réservé à sa grande soeur, la Golf GTI. Ainsi si vous commandez, en ce moment en Australie, un Volkswagen Polo GTI, vous ne serez livrés au mieux que dans 12 mois…Il va bientôt falloir autant de temps pour voyager en Polo GTI qu’en Aventador !

Un an pour avoir sa petite GTI et ce, quel que soit les options ou les coloris. Le cas est presque semblable pour les marchés japonais, britanniques ou allemands et autrichiens même si les délais sont un peu plus courts ( en France c’est du délai si vous voulez une TDi BlueMotion…). VW Australie explique qu’une telle demande n’avait pas été envisagée, par conséquent il manque des places en production pour la filiale australienne de Volkswagen bien que l’usine espagnole de Lanbaden en Espagne tourne à plein pour satisfaire la demande Polo.

Sachez pour information que depuis le lancement de la Golf VI, une Golf sur quatre vendues sur le marché australien est une… GTI ! Oui GTI, pas TDi. Celle que l’on attendait comme la vraie héritière de la Golf GTI originelle est peut être bien entrain de confirmer son statut de petite fille de GTI.

Via VW Australia, Autoblog.