wards-10-best-engines-2013-logo

Une précaution s’impose cette année encore, Ward’s Auto ne prend en compte que des moteurs présents sur le marché américain. Comme c’est le cas depuis 19 ans, la revue américaine va élire puis annoncer le 16 janvier prochain au salon de Detroit quel est le meilleur moteur de l’année sachant toutefois que pour être éligible chaque moteur doit être régulièrement en production, commercialisé au plus tard au premier semestre 2013 et être installé dans une auto dont le tarif maximum est de 55.000$. 

Cette sélection pour le titre 2013 est remarquable à plus d’un titre puisque c’est la première année depuis 2005 qu’aucune motorisation diesel, hybride, électrique ou électrique avec Prolongateur d’autonomie n’est dans la rush final. Il y avait pourtant au départ 11 motorisations alternatives dans la pré-sélection qui comptait une quarantaine d’autos. On note aussi que les moteurs à 4 cylindres représentent 50% du plateau final et il n’y a plus qu’un seul V8 (le 5.8 L Supercharged de la Mustang Shelby GT500). Sur 10 moteurs, nous avons donc 10 blocs essence répartis comme suit :

– 1 V8
– 3 V6
– 1 L6
– 4 L4
– 1 H4

Comme chaque année, les moteurs ont été évalués au long cours et au quotidien pour leur agrément, leur consommation, leurs performances dans la région de Detroit entre début octobre  et début décembre 2012 soit sur une soixantaine de jours. Les moteurs retenus pour la dernière ligne droites sont les suivants :

Audi S5 : V6 3.0 L TFSI Supercharged
BMW 328i : L4 2.0 L N20 TwinPower Turbo
BMW 135is : L6 3.0 L N55 TwinPower Turbo
Cadillac ATS : L4 2.0 L VVT Direct Injection Turbo
Ford Focus ST/Taurus : L4 2.0 L Ecoboost
Ford Mustang Shelby GT500 : V8 5.8 L Supercharged
Honda Accord Sport : L4 2.4 L DOHC  i-VTEC
Honda Accord V6/Touring : V6 3.5 L SOHC i-VTEC
RAM 1500 Pick up : V6 3.6 L Pentastar
Subaru BRZ : H4 2.0 L DOHC

Verdict à découvrir dans un mois à Detroit au moment de l’ouverture du NAIAS 2013.

Via Ward’s Auto.