L’homme qui métamorphose les Fiat 500 et les Abarth 500 s’est assagi cet été puisqu’il nous propose une 500C Sardinia ( pour Sardaigne et non sardine ! ) dont la livrée bicolore verte est inspirée par la Côte d’émeraude qui borde le nord de la Sardaigne ( et non le nord de la Bretagne dans une région chère à un certain Raymond D., coach-philosophe à ses heures ! ).

Cette 500C Sardinia sera produite à 50 exemplaires et nous propose deux nuances de vert qui rappellent la couleur de la mer dans cette région et un beige intérieur sensé ressembler à la couleur du sable des plages de l’endroit.

Sur cette 500C, il n’est pas question de toucher au 1400 de 100 chevaux, seulement à l’allure. Ainsi au delà du cuir bicolore beige et sable, des inserts en liège sur la planche de bord et le pommeau de levier de vitesse ( issu des chênes lièges de l’ile  ), point de changement important. On découvre tout de même une auto équipées de nouvelles jantes alu en 16 pouces chaussées de pneumatiques en 195/45 R16 ), d’un nouveau silencieux arrière à deux sorties.

Cette 500C Sardinia est exclusivement distribuée par Gruppoautomax à Portocervo et dans les concessions qui appartiennent au groupe automobile sarde.

Aucun tarif n’est annoncé mais je suis sur qu’en prenant contact avec le distributeur de Porto Cervo vous devriez en apprendre plus. ( parenthèse people et info pas franchement utile : sachez que cette auto verte ne devrait pas séduire une certaine Paris H. qui passe ses vacances à Porto Cervo malgré une interpellation ( et une très rapide libération ! )  en Corse à la descente d’avion pour possession de stupéfiants …. Elle doit préférer la 500C version Barbie . )

http://www.gruppoautomax.it/

Un petit voyage en Sardaigne, un retour en bateau via l’Ile de beauté où l’ami Marc se fera un plaisir de vous recevoir dans sa concession pour tester une Hyundai et voilà une manière sympathique et estivale d’acheter une 500C exclusive !

Via RomeoFerraris, Automax, Autoblog.it.