Jusqu’à maintenant lorsque vous faisiez l’acquisition (très rare!) d’une VSP EV ou encore plus rarement d’un quadricycle électriques, vous aviez droit à une aide de 2.000€ sur le prix de ventes si vous étiez un des 50 premiers acheteurs du modèle. Cette prime de 2.000€ avait été mise en place par l’ADEME pour favoriser le developpement commercial de ce genre de véhicule écologique et sans permis.

C’est désormais fini puisque l’agence vient d’annoncer une diminution de la dite prime. L’Ademe réduit de 10% son aide aux quadricycles et VSP électriques pour la ramener à 18 % du prix de vente (et 1.800€ maximum) pour les 50 premiers véhicules vendus par chaque constructeur référencé auprès de l’organisme officiel. L’an passé, l’aide de 3.000€ accordée aux quadricycles de charge utile supérieur à 500 kg avait déjà été ramenée à 2 000 euros maximum (20% du prix de vente). Cette nouvelle baisse marque un certain désengagement de l’état dans le secteur mais aussi le manque d’interêt des acheteurs pour cette catégorie de VE à laquelle appartient la Renault Twizy.

A dater de ce mois, chaque constructeur qui aura signé une convention d’aide avec l’Ademe devrait bénéficier, pour ses 50 premiers véhicules vendus, d’une aide de 18% du prix de vente (plafonnée à 1.800€) et pour les 150 suivants, d’une aide de 9% (limitée à 900€ maximum). L’Ademe explique par ailleurs que ces montants d’aide et le nombre de véhicules vendus sont théoriques et ils pourront être réajustés si le nombre de ventes dépasse les 200 véhicules mais attention, l’enveloppe n’tant pas extensible, plus il y aura de ventes (cf Twizy), moins il y aura d’aide par VE mis à la route. L’Ademe réceptionne en cette fin de printemps tous les dossiers des différents constructeurs ainsi que leur projections de ventes pour cette année 2012, aussi l’organisme officiel fait savoir que les montants définitifs affectés à chaque fabricant seront connus dans le courant du mois de septembre. Reste que l’absence d’annonce officielle du montant de l’aide met un peu les constructeur dans l’embarras car ce sont eux qui font l’avance du montant de la prime et qui se font rembourser après par les services de l’état. Imaginez un instant que le constructeur déduise 900€ et que la prime ne soit que de 300€, c’est une perte sèche de 600€ qui ne satisfera aucun des fabricants ! Pas sur qu’une telle mesure aide à lancer ou relancer le segment mais sachez que l’an prochain le montant de cette prime devrait diminuer encore et si vous faites l’acquisition d’une Twizy, oubliez la petite prime !

Via Ademe.

Crédit illustration : Ce sont nos amis de Twizy Custom (75002 Paris) qui réalisent les décos sur le quadricycle électrique de Renault.  Pour les retrouver c’est par là : http://www.twizycustom.fr/