Alfa-Romeo-4C by Pogea Racing.1

Le préparateur de Friedrichshafen, Pogea Racing est entrain de se pencher sur la cas de la nouvelle Alfa Romeo 4C afin d’en faire une voiture préparée bien plus performante que le modèle actuel puisqu’au delà des « améliorations » visuelles et esthétiques,  le préparateur allemand se penche sur le moteur 1750 de la milanaise pour lui donner 73% de puissance en plus ! Rien que ça.

Alfa-Romeo-4C by Pogea Racing.2

Esthétiquement, le tuner allemand a passablement modifié et bodybuildée l’Alfa 4C avec un kit aérodynamique complet fait de pièces en fibre de carbone (boucliers Av et Ar, bas de caisse et seuils de portes) qui rend l’Alfa Romeo moins gracile mais plus brutale. On notera les ailes étirées qui vont aller recouvrir des roues en alu en 19 ou 20 pouces. Reste l’ensemble présente encore une cohérence esthétique qui n’est pas désagréable à regarder notamment vers l’arrière qui n’est pas sans rappeler celui d’une certaine F360 Stradale.
Dans l’habitacle, Pogea Racing fait un travail traditionnel de tuner en proposant de l’alu massif, de la fibre de carbone et différentes selleries en cuir ainsi qu’une installation radio « digne » de l’auto. Rien de bien neuf dans ce domaine, d’ailleurs le tuner ne propose pour l’instant aucune photo ou illustration du cockpit.

Mais c’est sous le capot arrière qu’Eduard Pogea et son équipe font le maximum puisque le préparateur annonce une puissance de 415 ch et un couple de 450 Nm c’est à dire des valeurs très éloignées de celles d’origine ce qui laisse présager de belles performances d’autant que Pogea Racing fait savoir que l’augmentation du poids de l’Alfa est contenue.  Au programme de cette évolution, on note une nouvelle ECU, un nouveau système de suralimentation, une nouvelle admission d’air, un nouveau collecteur et une ligne d’échappement spécialement créée pour la 4C 415 ch. La suspension évolue elle aussi. Elle est désormais réglable et typée Racing. La mise au point a été faite en partenariat avec KW Automotive. Le système de freinage est renforcé mais le préparateur allemand n’en dit pas plus… peut être a t’il fait comme sur une de ses anciennes réalisations (Pogea Racing existe depuis 16 ans), un coupé Audi TT qui était freiné par des disques et étriers en provenance de… Lamborghini.

Une affaire à suivre dans quelques temps et probablement au moment du salon de Francfort. Pas de tarification communiquée pour l’instant. Et puis patientons encore un peu, Novitec va peut être bien poser un regard attentif sur la 4C  !

Via Pogea Racing, Caradisiac.