Après plusieurs années de travaux, le Museo dell’Automobile de Turin a réouvert ses portes le 19 mars dernier, juste après la fermeture du salon de l’automobile de Genève. Plus de quatre années de travaux forcenés ont été necessaires pour remettre en état ce grand batiment sorti de terre  en 1932.

C’est le suisse François Confino et son agence spécialisée dans l’agencement des grands musées mondiaux qui a eu la charge de réorganiser le musée turinois. Et il y avait à faire sur les 19.000 m² de surface disponible et cela aura couté quelques 33 millions d’euros. Ainsi les amateurs y retrouveront environ 200 véhicules qui vont de la calèche de 1770 à… 2011 et l’Alfa Romeo 4C !!!

Ainsi l’unique exemplaire de la 4C a déjà pris la direction du musée avant même d’avoir existé réellement et sur nos routes. Que faut il voir là derrière ? Les italianophiles diront que je cherche la petite bête mais je serait tout de même moins catégorique et un peu inquiet quant aux signaux que cela peut lancer… Il est tout de même très rare de voir un constructeur mettre une auto unique qui préfigure soit disant un modèle de série, au musée ! Donc pas de 4C au salon de New York, pas de 4C à Francfort, le stand Alfa de l’IAA promet encore une belle présentation du vide… ou presque avec seulement deux ou trois autos si la 159 est encore mise en avant.

Alfa 4C au musée, Duettotanta au musée, musée d’Arèse presque liquidé, pas de mulets de Giulia à l’horizon ( sans parler des soit disant autre modèles …), une info TZ3 qui si elle se confirme cet été est presqu’à pleurer et pendant ce temps là, Sergio Marchionne tente de nous faire croire qu’Alfa vaut la prunelle de ses yeux…plutôt le moyen de faire monter les enchères pour pouvoir vendre la firme milanaise au meilleur prix. Un peu d’objectivité de la part des « groupefiatophiles » va devenir nécessaire et il est probable que ce soit l’un des feuilletons automobiles de l’année.

Et si vous êtes du coté de Turin, prenez quelques heures pour aller faire un tour du coté du Museo dell’Automobile « Carlo Biscaretti di Ruffia »au 40 Corso Unità d’Italia, ça doit valoir le coup !

Le site officiel du musée.

http://www.museoauto.it/website/

Via Reuters, Euronews.