L’affaire du rachat de Chrysler réglée, Sergio Marchionne peut s’atteler à d’autres occupations comme trouver un nouveau nom au groupe Fiat-Chrysler, choisir un marché financier, une ville pour le siège de la nouvelle entité,  un pays à la fiscalité avantageuse et… communiquer au sujet de la relance de la firme milanaise Alfa Romeo.

Trains roulants Alfetta

On se souvient tous des nombreux discours et annonces faits par l’administrateur délégué depuis déjà quelques années mais maintenant il va falloir passer à la vitesse supérieure avec la vraie remise sur la route du constructeur historique italien. Sergio Marchionne a promis de redonner à Alfa ses lustres d’antan et de venir jouer dans la cour de BMW, Mercedes Benz, Audi , Lexus, Cadillac ou même Infiniti. On veut encore bien le croire sur ce coup mais pour l’instant on ne voit encore rien venir sauf une baisse de 30% des ventes de la firme au biscione.
A l’approche de la conférence d’avril, euh non on parle désormais de début mai, qui doit révéler les plans pour Alfa Romeo, on voit poindre quelques rumeurs comme celle relayée par Automotive News. Le réputé site annonce que les ingénieurs d’Alfa et quelques autres travailleraient secrètement et activement sur la future Giulia (oui celle dont on parle depuis trois ans au moins…) ainsi que sur sa plateforme qui devrait servir pour ce modèle mais aussi pour d’autres comme le prochain et premier SUV intermédiaire milanais.
On apprend qu’Harald Wester (CEO d’Alfa Romeo et de Maserati) et Philippe Krief mèneraient l’équipe chargée du développement de Giorgio qui est la nouvelle plateforme qui pourra être propulsion ou intégrale selon les motorisations et les finitions. Cette cellule de travail serait aussi en contact permanent avec Ferrari qui serait, selon les propos de Marchionne, en charge du développement de certains futurs blocs moteurs Alfa Romeo.

On en sait pas plus pour l’instant et on reste toujours dans l’attente surtout que d’autres rumeurs font leur retour… même si elles paraissent un rien plus crédibles celles de certains médias italiens qui semblent être tomber sur la tête ! A suivre.

Via AutomotiveNews, Autoblog.nl.