Si l’on se fie aux derniers chiffres parus et que l’on fait une projection qui inclut le dernier mois de l’année 2013, Alfa Romeo devrait avoir vendu aux environs de 80.000 voitures en 2013 c’est à dire qu’il faut remonter au moins 44 ans en arrière pour découvrir une production si faible chez le constructeur milanais… Et certains vont perdurer en nous expliquant que jusque là tout va bien et même encore mieux puisque le coupé 4C est arrivé !

Alfa Romeo by Luca La Volpe Frassineti.

Nos confrères d’Automotives News se sont penchés ces derniers jours sur le cas Alfa Romeo et se sont faits confirmer l’annonce d’un énième plan Alfa qui sera très officiellement présenté fin mars ou début avril par l’administrateur délégué du groupe Fiat. On découvre ainsi que le constructeur a prévu de se repositionner face aux premiums allemands, japonais et peut être américains en moins de temps qu’il ne faut pour le dire avec une gamme complète et entièrement renouvelées entre fin 2015 et 2017. Belle prouesse pour une marque historique laissée à l’abandon et quasi moribonde (comme Lancia d’ailleurs !) !

On découvre ainsi qu’Alfa va proposer au fil des mois :

– un spider 4C (fin 2014)
– un Duetto (présentation second semestre 2015)
– une Giulia propulsion (début 2016 – berline  et break ?)
– un coupé dérivé de la Giulia (fin 2016-début 2017)
– un SUV destiné au segment D sur plateforme de la Giulia (courant 2016 ou début 2017)
– Nuova Giulietta (courant 2016)
– Nuova MiTo (au plus tôt en 2017)

Sans oublier qu’il faudra à Alfa quelques modèles supplémentaires pour se positionner sur les marchés de manière crédible. On pense bien évidemment à une grande berline du segment E, un SUV compact, un grand SUV ou même un coupé luxueux dérivé de la berline du segment…
Ce n’est même plus un programme industriel, nous sommes face à une sorte d’inventaire à la Prévert fait de voeux pieux et d’envies. La vraie question est de savoir si le groupe italien aura réellement les moyens (financiers) de ses ambitions et projets. De tout cela on peut raisonnablement douter, surtout que je le rappelle, en 2016 Sergio Marchionne devrait partir à la retraite et céder les rênes du groupe italo-américain.

Il est venu le temps de laisser tranquille Alfa Romeo durant ces prochains mois d’hiver avant de ré ouvrir avec passion le débat début avril 2014 lors de la présentation du nouveau plan de com’ ( ou de buzz ?) qui doit nous faire patienter jusqu’à… mais au fait jusqu’à quoi ?

Via AutomotiveNews.