La compacte italienne serait-elle la sauveuse ou au moins le bon élément du constructeur, il faut le croire si l’on en juge par les bons chiffres de ventes d’Alfa Romeo dans quasiment tous les pays de l’UE depuis le début de l’année 2011.

Des +40%, +68%, +51% et même + 80% en Espagne, voilà la tendance haussière du mois de mars 2011 pour Alfa Romeo et ces chiffres ne sont pas uniques puisqu’en janvier et février derniers la marque au biscione était aussi sur une croissance à deux chiffres. Ces bons niveaux de ventes et de croissance, la marque les doit surtout à une voiture, la Giulietta qui marche très bien dans la majorité des pays de l’Union. Une auto moins stéreotypée que la concurrence qui a su faire valoir ses qualités techniques, esthétiques et un agrément général de très bon niveau.

 

Ainsi dans la majorité des pays , la Giulietta représente entre 50 et 70% des ventes devant la MiTo et la pauvre 159 qui est bien l’oubliée dans l’affaire Alfa Romeo. Le constructeur milanais nous apprend par ailleurs qu’en 9 mois de commercialisation, ce sont quelques 63.000 Giulietta qui ont été vendues en Europe et ce qui représente près des 2/3 de la production d’Alfa Romeo. Il faudrait néanmoins veiller à ce que cette quasi mono culture industrielle ne prenne pas une tournure permanente car en cas de chute, la vie du constructeur pourrait en être menacée. Alors elle en est où cette Giulia ??

 

Via AlfaRomeo.

Crédit photo : Noah Joseph.