aston-martin-dbs-coupe-centennial-zagato.19

Aston Martin et Zagato qui collaborent depuis plus d’un demi siècle ont profité d’une exposition en plein air qui se tenait ce dimanche à Kensington Palace Gardens pour dévoiler deux nouveaux modèles uniques destinés à fêter le centenaire du constructeur britannique ainsi qu’un bon demi siècle d’un partenariat souvent fructueux et de qualité.

Ainsi nous avons découvert ce jour le coupé DBS Centennial et le spyder DB9 Centennial créés et dessinés par la carrosserie milanaise. Ces deux belles et singulières Aston Martin reprennent les éléments du style Zagato avec notamment le toit à double bossage, la découpe particulière de la lunette arrière qui n’est pas sans rappeler celle de la DB7 Zagato de 2002.
On notera la nouvelle face avant qui reprend la forme caractéristique de calandre qui intègre dans ses extrémités les phares du coupé et du spyder. Selon les affinités automobiles de chacun, on peut voir dans la face avant un peu de Lancia Fulvia Zagato, d’Alfa Romeo 1300 Junior Zagato ou même un peu de Maserati Quattroporte Serie 4 dessinée par M.Gandini. La partie arrière est elle aussi entièrement nouvelle et bien loin des canons habituels du constructeur anglais. On pourrait même presque y voir de l’influence  des grosses américaines des années 60-70 ou alors un zest d’Alfa Romeo dans la forme des feux. Le profil du coupé est plutôt fin et élancé mais certains pourront ne pas apprécier ce nouveau dessin assez éloigné de celui des actuelles Aston Martin qui déclinent les variations d’un thème né il y a plus d’une dizaine d’années.

Ce sont Andrea et Marella Zagato (qui avaient travaillé sur la DB7 Zagato) qui ont dessiné ces deux modèles en collaboration avec Peter Read, grand collectionneur américain et initiateur du projet Centennial. Le projet a été lancé en novembre 2012 et il n’aura fallu que 8 mois depuis le feu vert d’Ulrich Bez pour réalisés ces deux anglaises.

L’habitacle de chacune des deux autos est réalisé selon des désirs des acheteurs c’est à dire high tech et bleuté dans le coupé puis classique et beige sable dans le sypder. Ces deux autos adoptent comme motorisation d’origine le V12 5.9 L dans une version forte de 510 ch.

Sachez enfin que le coupé bleu est la propriété d’un jeune chef d’entreprise japonais et le spyder vert va prendre la direction des USA et le garage de P.Read. Aucune production en petite série n’est prévue pour ces deux autos.

aston-martin-dbs-coupe-centennial-zagato.5

Via Aston Martin, Zagato, ClassicDriver.
Crédits photos : Aston Martin, Jan Baedeker.