aston-martin-vanquish-volante anniversary.0

Avec cette série limitée, Aston Martin célèbre les 60 ans de son installation à Newport-Pagnell qui est et reste le quartier général historique de la firme britannique notamment pour les vrais amateurs de la marque qui adorent se retrouver dans les vieux bâtiments de briques. Depuis 2007 tout se passe du coté de Gaydon mais cela n’empêche pas le constructeur de faire un peu de com’ et de mettre sur le marché une toute petite série de six Vanquish Works 60th Anniversary Edition.

C’est Q by Aston Martin, le département personnalisation sur mesure de la firme qui a eu la charge de réaliser cette série limitée. Cette Vanquish Works 60th Anniversary Edition se signularise par des jantes 20 Spoke couleur Anniversary Yellow (Pirelli P-Zero 255/35 ZR20 à l’Av et 305/30 ZR20 à l’Ar) qui tranchent avec la livrée Stratus White de la voiture. Cet ensemble est associé à quelques pièces Anniversary Yellow, des éléments en fibre de carbone, des seuils de portes frappés du logo « 60th Anniversary » et quelques logos spécifiques « Q by Aston Martin ».

L’habitacle s’habille d’une sellerie en cuir noir avec surpiqures jaunes et une broderie Aston Martin Works jaune et blanche entre les deux « places » arrières. Des inserts en fibre de carbone finissent l’habillage du mobilier du coupé ou du cabriolet.

Mais la touche commémorative Works 60th Anniversary Edition by Q est à chercher du coté de la console centrale et des boutons de commande rotatifs qui ont été fabriqués avec le métal de pistons d’anciens moteurs de voitures produites à New Pagnell. Ainsi il y a un peu des 15.000 autos produites entre 1955 et 2007 dans cette Vanquish et on retrouve des particules de métal des DB 2/4 Mk II, DB5, V8 Coupé, V8 Vantage X-Pack, V8 Vantage Supercharged et Vanquish dans les 4 boutons situés sur la console. Pour ceux qui s’inquiéteraient, sachez que le métal des pistons a été prélevé sur les autos durant des opérations de maintenance et ce, sans dommage pour les mécaniques britanniques.

Pour le reste, on retrouve, inchangé, le moteur V12 essence 6.0 L qui cube exactement 5.935 cm3 et qui est fort de 576 ch à 6.650 trs/min et 630 Nm à 5500 trs. Ce bloc est couplé à la récente BVA8 Touchtronic III qui transmet la puissance aux roues arrières. Ce moteur permet à la version coupé de toucher la Vmax de 324 km/h et de plier le 0 à 100 km/h en à peine 3.8 secondes. Le chassis, le système de freinage et les liaisons au sol sont eux aussi identiques à ce que l’on trouve sur la version standard.

Aston Martin ne communique aucun prix pour ce modèle et il faudra prendre contact avec Aston Martin pour en savoir plus à ce sujet.

Pour ceux qui ne connaitraient pas Newport Pagnell, quelques images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Via Aston Martin.
Crédits photos : Nicky_too