Au départ, il était une A3 Concept tricorps identique à celle que nous avons découvert au salon de Genève en mars dernier mais à Ingolstadt on a décider de faire passer cette auto entre les mains des ingénieurs de la récente filiale  « e-tron » d’Audi chargée du développement des autos électriques et hybrides.

Au final on découvre une A3 e-tron conforme aux standards esthétiques des e-tron du constructeur bavarois. On appréciera ou non la calandre Singleframe multi lamelles en aluminium tridimensionnelles qui permettent d’élargir visuellement la perception de la largeur de cette A3. Le cadre de cette calandre est ici fait en matériaux de synthèse et en fibre de carbone. L’A3 e-tron dispose aussi de phares à leds de nouvelle génération plus adaptables, moins énergivores et plus performants. Enfin par rapport à la version thermique, on notera un spoiler revu et corrigé avec deux nouvelles prises d’air destinées à accroitre l’appui aérodynamique au niveau des roues avant.

 

Cette A3 est longue de 4.44 m, large de 1.84 m et haute de seulement 1.39 m. Elle repose sur un chassis dérivé de celui de la RS3 avec un empattement de 2.63 m. Le poids annoncé est de 1.720 kg. Une Audi e-tron certes, mais une e-tron réaliste puisqu’hybride et propulsée par deux moteurs. Un moteur 1.4 TFSI de 211 ch et un moteur électrique de 20 kW ( 27 ch ) soit 238 ch au total pour une auto capable d’atteindre les 231 km/h, d’abattre le 0 à 100 km/h en 6.8 secondes ou qui peut circuler en mode tout électrique sur une distance de 54 km. L’ensemble est associé à une boite S-Tronic7 avec palettes au volant. Mécaniquement, on trouve un système Stop&Start, une récupération de l’énergie au freinage et à la décélération, une pompe à huile gérée indépendamment et une gestion thermique électronique du moteur. On n’oubliera pas de dire que cette Audi hybride est une Plug-ince qui veut dire que les batteries peuvent être rechargées sur une prise de courant domestique.  Les batteries lithium-ion sont situées sous les deux sièges arrières ce qui permet à l’A3 e-tron de disposer d’un coffre raisonnable de 410 dm3. La voiture repose sur des roues en 20 pouces chaussées en 245/30 R20. L’ESP de l’Audi est entièrement déconnectable… pour se faire plaisir de temps à autre !

 

Moins de surprises dans l’habitacle qui reprend peu ou prou celui de l’A3 Sedan Concept dévoilée en Suisse mais dans une teinte gris très clair associée avec des parements en cuir brun. L’ensemble est agréable, élégant mais peu réaliste au quotidien sauf à monter dans la voiture avec une combinaison, des gants et des chaussons de protection ! Le noir ou le gris seront donc de mise sur les versions de série.

Ci dessous deux vidéos pour découvrir e-tron et A3 e-tron Concept qui est dévoilée à Shanghai.

Un projet interessant, performant et surtout bien plus réaliste et viable que les e-tron « classiques » limitées en autonomie et en performances. Reste maintenant à voir d’ici à deux années environs combien coûtera une telle Audi !

 

Via Audi, Youtube.