A5 Sportback - 14

Sans surprise, Audi révèle aujourd’hui la version « coupé 5 portes » de sa toute récente A5. Plutôt jolie, mais sans révolutionner le genre.

Audi a fait son fond de commerce de l’évolution esthétique par petites touches de ses modèles. Une nervure par ci, un pli par là, des boucliers plus froncés, etc. L’amateur avide de réelle nouveauté reste sur sa faim, mais le succès commercial étant visiblement au rendez-vous, la marque aurait tort de s’en priver. C’est ce que veut sa clientèle, et ça lui réussit pour l’instant.

Voici donc la dernière déclinaison coupé 5 portes de l’A5, qui a été révélée il y a quelques semaines (relire ici). Contrairement à la génération précédente, Audi a choisi de présenter le dérivé « familial » très peu de temps après le coupé, et surtout avant le cabriolet. Il aura fallu attendre 2 ans pour le premier Sportback, et seulement 2 mois pour celui-ci ! Esthétiquement donc, pas de surprises. Audi reprend les lignes du coupé, allonge un peu le tout et ajoute 2 portes. Ça a l’air tellement facile dit comme ça… Les dimensions sont en légère hausse : 4,73 m de long (+ 21 mm), empattement de 2,82 m (+ 14 mm) mais largeur de 1,84m (- 11 mm et hauteur de 1,38 m (- 5 mm). Le progrès le plus notable est obtenu sur le poids. Un gain de 85 kg au mieux est enregistré, grâce notamment à l’usage d’aluminium.

Dans l’habitacle, rien de nouveau non plus par rapport au Coupé, ou même par rapport à la berline A4. Le spectaculaire Virtual Cockpit est bien sûr toujours de la partie, avec une dalle LCD configurable de 12,3″. L’écran multimédia de 8,3″ est lui aussi inchangé. L’espace intérieur profite un (tout petit) peu de l’allongement du modèle : 17 mm de gagnés dans la longueur. Rien de bien spectaculaire. Le coffre atteint maintenant une capacité qui est loin d’être ridicule : 480 litres. C’est des plus correct pour une familiale. A titre de comparaison, un Qashqai offre nettement moins avec 430 litres. Mais aucun rapport, il est vrai.S5 Sportback - 11

Côté moteur, vous avez compris : on prend les mêmes. La gamme « normale » aura droit à deux essences (2.0 TFSI de 190 et 252 ch) et trois diesel (190 et 218 ch en 2.0 TDI et 286 ch en V6 3.0). La sportive S5 bénéficiera quant à elle d’un V6 essence de 354 ch. Petite curiosité : l’A5 existe aussi en version « gaz naturel ». La version g-tron, équipée d’un 2.0 TFSI de 170 ch pourra fonctionner au gaz naturel, au e-gaz Audi (un gaz naturel synthétique exclusif à la marque) ou plus simplement à l’essence. Les transmissions seront selon les modèles des BVM6, S-Tronic 7 ou Tiptronic 8 rapports. Traction de base, la transmission Quattro sera disponible en option (voire imposée en série) sur les modèles haut de gamme.

Les A5 et S5 Sportback seront normalement exposées au Mondial et disponibles à la vente début 2017. Les tarifs de l’A5 débuteront à 37 800 €, ceux de la S5 à 62 500 €. Pour ce dernier tarif, à vérifier si il ne s’agit pas d’une erreur du communiqué de presse d’Audi, car cela placerait le nouveau modèle près de 10 000 € moins cher que le modèle précédent !! Il reste encore à venir le cabriolet et une éventuelle version turbulente RS5 pour avoir la gamme au complet.

Crédits photos : Audi