C’est la fête chez Audi en ce milieu d’année 2014 avec au programme, des résultats commerciaux excellents, une victoire supplémentaire aux 24 Heures du Mans, 6 millions d’Audi équipées de la transmission Quattro éparpillées dans le monde et 25 ans de moteur diesel TDI (la première voiture du groupe VW à rouler au TDI ne fut pas la Golf mais l’Audi 80). Aussi pour commémorer un peu tout ça à la fois, le constructeur bavarois met sur le marché une série spéciale sur la base d’un de ces modèles haut de gamme, l’A7 Sportback.

Audi A7 Sportback 3.0 TDI competition

Cette A7 Sportback 3.0 L TDI Competition se reconnait par la présence du pack S-Line mais aussi des coques de rétroviseurs et des sorties d’échappement en noir. L’imposante berline est posée sur des jantes en aluminium forgé 5 branches en W en 20 pouces de diamètre chaussées en 265/35 R 20 qui laissent voir des gros étriers de freins « rouge Audi ». Comme elle est équipée du kit S-Line, l’A7 repose sur le chassis sport surbaissé de 20 mm.
On note aussi la présence de phares et de feux arrière à leds (la technologie Audi Matrix LED est proposée en option) de série tout comme celle des clignotants à affichage dynamique et les lave-phares à haute pression. Cette série spéciale est proposée en quatre livrées, à savoir Gris Daytona, Rouge Misano, Gris Nardo et Bleu Sepang.

L’Audi A7 Sportback 3.0 L TDI Competition est propulsée par le moteur 3.0 L V6 TDI Biturbo dans une version qui avance une puissance de 326 ch entre 4.000 et 4.500 trs/min (soit 7 ch de plus que la version standard) et un couple moteur de de 650 Nm entre 1.400 et 2.800 trs. Ces 7 ch supplémentaires sont le fait d’une nouvelle gestion de la suralimentation par turbo et à des arbres à cames retouchés.
Lorsque le conducteur de la grande Audi appuie un peu sur l’accélarateur et sollicite le moteur à pleine puissance, le 3.0 L V6 délivre alors temporairement une puissance supplémentaire de 20 ch sur une plage d’utilisation proche de celle de la courbe de couple. Ainsi lorsque le système de Boost ou d’overboost entre en fonction l’A7 Sportback 3.0 L TDI Competition développe la bagatelle de 346 ch. Le bloc 3.0 L TDI est équipé d’un dispositif de réduction des NOx pour être conforme aux nouvelles normes Euro 6. La boite de vitesse S Tronic à 8 rapports et la transmission Quattro sont bien évidemment de série. 

Audi annonce  pour cette A7 Sportback un exercice du 0 à 100 km/h plié en à peine 5.1 secondes, une Vmax autolimitée de 250 km/h pour une consommation mixte de 6.1 L/100 km et des émissions de CO2 limtées à 162 g/km.

Dans son habitacle, l’A7 Sportback 3.0 L TDI Competition reçoit des sièges sport (sièges Sport S optionnels) et l’espace à voyager est tendu de cuir Valcona noir ou gris avec estampillage S line sur les sièges avant et surpiqures contrastées Rouge Misano ou Gris Agate. Des inserts en aluminium et bois Beaufort noir font partie de la décoration de l’habitacle de cette A7. Pour le reste, la voiture est richement dotée en matière d’équipements et d’accessoires de confort comme le veut le standing de cette grande berline de luxe.

Pas encore de tarification pour cette A7 Sportback dieselo-sportive mais cela ne saurait tarder puisque l’auto sera disponible à la commande dès le mois d’août et les livraisons commenceront dans le courant de l’automne prochain.

Via Audi.