Audi A5 DTM

Ce n’est pas la première fois qu’Audi se fend d’une version rendant hommage au DTM (Deutsche Tourenwagen Masters pour les intimes), le championnat allemand de voitures de tourisme. En effet, il y a tout juste deux ans, la marque aux anneaux présentait une A5 DTM Champion. C’est donc une impression de déjà vu, mais reste à connaitre la dotation de cette nouvelle édition: l’Audi A5 DTM sélection.

Que l’on soit franc tout de suite, si vous vous attendez à une version un peu plus musclée de l’A5, ou même une version spécifique de la S5 ou de la RS5, il n’en est rien. Audi est parti du simple coupé pour lui adjoindre des signes spécifiques, rendant cette version unique. Ainsi la DTM sélection se dote d’une couleur rouge « Misano » et de touches de noir laqué comme sur la face avant, les bas de caisse, les rétroviseurs et le petit becquet. Elle dispose également d’un look particulier par l’ajout d’une déco DTM au niveau des bas de caisse, un logo DTM en lieu et place de l’habituel logo S-Line, le logo Audi Sport sur les portières et le capot et la mention « Quattro » en bas des vitres arrières. Enfin, on notera la présence de jantes de 20 pouces, spécifiques à ce modèle.

Lorsque l’on ouvrira la portière de ce modèle, un logo DTM sera projeté au sol. A l’intérieur, on trouvera des sièges sport (seul héritage de la version RS) dont la coque arrière est peinte à la couleur de la carrosserie, tout comme une partie de la console centrale. L’habitacle se voit doté d’alcantara et de surpiques rouges et les vitres arrière reçoivent un traitement plus foncé.

Audi A5 DTM

Sous le capot on trouve une seule et unique motorisation, le 3.0 TDI de 245 cv déjà présent dans la gamme. Il permet de propulser la voiture de 0 à 100km/h en 5.9 s pour une vitesse maximale limitée à 250km/h. La consommation s’établit à une moyenne mixte de 6.3L/100km. La motricité passe par le système Quattro et la boite S-tronic.

Annoncé au prix de 74 540 Euros, ce modèle sera limité à 50 exemplaires et distribué uniquement en Allemagne. Si l’intention d’Audi de créer une version limitée pour célébrer le DTM est tout à fait louable, on ne peut que regretter l’absence d’une base plus intéressante (S5 ou RS5) afin de réaliser une version réellement sportive pour célébrer un championnat de sport auto. Pourquoi ne pas avoir imaginé une version RS5 DTM chargée de venir talonner la nouvelle M4 GTS ? Surtout qu’il s’agit surement là de la toute dernière version de l’Audi A5, dont la nouvelle doit arriver l’année prochaine. Dans tout les cas, c’est réellement dommage de cantonner cette voiture à un seul moteur, qui plus est diesel et en tout point identique à celui déjà existant. Mais gageons que l’ensemble des exemplaires se vendront sans mal et qui sait, il s’agira peut être d’une version collector dans 30 ans ?

Crédit photo: Audi