Pour son thème estival, le showroom Peugeot Avenue des Champs Élysées propose aux visiteurs l’allure. Enfin, pas n’importe laquelle : « l’Allure 2.0  » exactement. Peugeot développe cette idée, qui est d’avoir de l’allure à l’heure du cyberespace, autour des quatre voitures découvrables et de quatre univers (inspirés par des villes françaises de grande renommée) que ces modèles évoquent. Peugeot convoque autour de ses modèles des accessoires de mode contemporains, et propose un concours d’élégance intergénérationnel à l’heure du numérique. Voilà donc une exposition qui promet d’avoir de l’allure: regardons cela de plus près.

A l’entrée du showroom, Peugeot explique le sens de son exposition en ces termes :

Allure 2.0
« Parce que l’automobile a toujours été plus qu’un moyen de locomotion pour rejoindre, avec la couture, la gastronomie, le design ou l’horlogerie, le panthéon de ces « objets du désir » par lesquels s’exprime le goût d’une époque, Peugeot Avenue ressuscite l’esprit des Concours d’Elégance des Années Folles en le propulsant dans un XXIè siècle résolument chic et festif. »

L’exposition souhaite ainsi montrer de l’élégance dans chaque modèle de chaque époque exposé. L’article qui suit tente d’articuler cette réflexion en n’oubliant pas quelques rappels historiques sur ces belles Peugeot.

Peugeot 302 Darl’Mat

Elle vous cueille dès votre entrée dans le showroom : c’est la Peugeot 302 Darl’Mat de 1936 qui joue les ambassadrices de cette exposition sur l’allure. Et de l’allure, cette 302 Darl’Mat n’en manque pas. Dessinée par Georges Paulin et carrossée par Pourtout, la 302 Darl’Mat est la première du partenariat entre le constructeur sochalien et son concessionnaire breton Emile Darl’Mat. En effet, ce dernier transformait des Peugeot dès les années 20 dans son garage mais ne fut réellement soutenu par Peugeot qu’à partir de cette 302. Interrompue par la guerre, leur collaboration reprend en 1947 avec des records de vitesse, puis cesse en 1956 faute d’entente avec la direction de Peugeot sur une 203 coupé Darl’Mat. 66 ans après sa création, la 302 Darl’Mat a toujours beaucoup d’allure et mérite bien d’être exposée sur le podium du Peugeot Avenue.

Peugeot 308 CC, l’allure couverte…

Wild Rouge : Esprit Cannes

Le coupé-cabriolet 308 est aujourd’hui la voiture qui incarne l’allure dans la gamme Peugeot. Elle n’est pas la seule, loin de là : RCZ, 508 RXH mais aussi la prochaine 208 GTi sont autant de voitures au Lion qui ont de l’allure. Néanmoins, avec les beaux jours qui s’installent enfin dans l’Hexagone, il est bon de pouvoir compter sur un coupé-cabriolet de charme et au châssis efficace pour avoir de l’allure. Et ce, que cette 308 CC soit couverte…

Peugeot 308 CC… l’allure découverte !

…ou découverte ! C’est l’un des avantages du showroom Peugeot Avenue : les modèles ouverts au public ont leur batterie branchée, ce qui est l’occasion de parcourir l’ordinateur de bord, voire de s’amuser (comme votre serviteur) avec le toit rétractable d’un CC. Promis, on ne recommencera plus ! Avec sa belle robe rouge et ses courbes, la 308 CC, commercialisée en 2009 et restylée en 2011, est censée rappeler l’ambiance de la Croisette de Cannes : celle du tapis rouge bien-sûr, de la montée des marches par les actrices et les robes pourpres de couturiers lors du Festival de Mai. Wild Rouge, un magenta sauvage parce que les esprits se déchaînent lors des projections de films ? L’on remarquera toutefois que c’est Renault qui fournit les voitures du Festival : après tout, ce n’est pas à Cannes qu’on décroche des Lions d’Or…

Beautiful Beige : Esprit Deauville

Aux côtés de la 308 CC, on aurait pu retrouver une abonnée régulière des expositions du Peugeot Avenue, la 402 Eclipse. Sa venue aurait été justifiée : elle représente les vacances elle aussi, et surtout elle montre l’esprit avant-gardiste de Peugeot grâce au toit rétractable qu’elle fut la première à étrenner en 1936. Seulement voilà : on aurait pu, mais Peugeot en a décidé autrement. Pour susciter l’esprit des vacances à Deauville, d’un soleil parfois radieux sans chaleur étouffante, dans une teinte sable, c’est bien à une 402 qu’il s’en remet, mais exactement il s’agit d’une 402 Coach de 1938.

Peugeot 402 Be Coach Décapotable

Suivant les idées du mouvement Streamling Modern, la belle Peugeot dessinée sous la houlette d’Henri Thomas propose des lignes fluides et aérodynamiques, qui évoquent celles de la Chrysler Airflow sortie un an avant elle en 1934. Elle est la première Peugeot à intégrer ses phares à la calandre, ce qui donne naissance à la signature du « fuseau Sochaux ». Grand succès de la fin des années 30, la 402 incarne une époque d’entre-deux-guerres mi-insouciante et mi-inquiète mais à l’allure indémodable. L’esprit Deauville, c’est donc celui des week-end à la mer des Parisiens, entre les caillebotis de bois et les petites averses d’août qui subliment les teintes pâles comme le beige.

Le Concept Peugeot EX1 2010, l’allure survoltée !

Gold Rush : L’Esprit Paris

L’allure, ce n’est pas qu’une certaine forme de chic : cela veut également dire la vitesse. Et en matière de performances pures, il est une Peugeot très récente qui a battu six records du monde de vitesse récemment : le concept EX1. Créé pour célébrer les 200 ans de la marque, c’est un roadster bi-place 4 roues motrices, dont l’architecture rappelle les concepts Asphalte de 1996 ou 20Cup de 2006 ; son designer Olivier Gamiette a fait en sorte que la face avant reprenne les codes de concepts comme la SR1. Très légère (750 kg), l’EX1 avale le 0 à 100 km/h en 2,24 sec, et grimpe jusqu’à 260 km/h. Précision, il est mû par deux moteurs électriques d’une puissance cumulée de 340 chevaux pour une autonomie de 450km.

C’est cette allure électrique -ou électrisante- qui est récompensée par six records d’accélération réalisés par l’explorateur Nicolas Vanier sur la piste de Montlhéry : le 1/8 mile, le 1/4 mile, le 500m, le 1/2 mile, le 1000m et le mile D.A , parcouru en un peu plus de 41 secondes départ arrêté. A cause de ses couleurs, l’EX1 occupe un espace voulu noir et or : noir pour la furtivité, or pour la gloire. Elle est censée incarner le « Gold Rush » (la ruée vers l’or) associé à « l’esprit Paris », celui du personnage Balzacien Eugène de Rastignac et de sa montée dans la société de la capitale.

Peugeot 302 Darl’Mat, l’allure intemporelle

Sport Indigo : Esprit Monte Carlo

L’histoire a de curieuses analogies. L’on pourrait croire qu’il n’y a pas plus opposées dans l’interprétation de l’allure qu’une 302 Darl’Mat et une EX1, entre une Peugeot essence des années 30 recarrossée et un concept-car des années 2000 tout-électrique. Pourtant, ce serait oublier que toutes deux ont montré leur potentiel sur la même piste, le circuit de Montlhéry, à 64 ans de différence. Emile Darl’Mat avait pour ambition, comme les ingénieurs du Lion aujourd’hui, de battre des records de vitesse avec ses Peugeot préparées « spécial sport ». Ainsi, en 1939, il tente de passer la barre de 200 km/h avec l’un de ses roadster (probablement une 402, la 302 ayant cessée d’être fabriquée en 1938), mais il ne parvient qu’à 199 km/h ! Darl’Mat et EX1 proposent donc bien la même interprétation de l’allure ! Cette 302 « Spécial Sport » représente l’esprit Monte-Carlo, celui de la riviera au ciel d’azur, des premiers Grand Prix, et du sport automobile en ville.

Peugeot 302 Darl’Mat

Cette exposition allie automobile et mode autour de l’allure que chacun dégage. Dans son communiqué, Peugeot annonce que « chaque voiture est magnifiée par des accessoires de mode comme des sacs à main, des lunettes et même des chapeaux qui propulsent les concours d’élégance directement au XXIème siècle ». Là se trouve la véritable signification de « l’Allure 2.0 » que propose Peugeot : le concours d’élégance à l’heure numérique  -c’est le sous-titre de l’exposition. Les créateurs français renommés pour leur savoir-faire en matière de design, de stylisme ou de mode, comme Pierre Hardy (chaussures), Jack Russel (une malle et des sacs à main), Jimmy Fairly & Pierre Favresse (lunettes) et enfin Marie Mercie (chapeaux) sont invités à présenter des œuvres en rapport avec l’esprit des voitures aux côtés desquelles elles sont exhibées. Le 29 septembre, ces créateurs qui « incarnent l’élégance contemporaine » seront réunis pour choisir « le couple voiture / visiteur le plus emblématique de l’élégance Peugeot aujourd’hui ».

En effet, l’interactivité de l’exposition veut que vous puissiez y participer en vous faisant photographier. L’heure numérique, c’est celle de la photographie numérique. Peugeot vous propose de vous prendre en photo dans la voiture et l’univers de votre choix, et vous envoie le cliché par mail. Libre à vous de décider si vous voulez participer au concours d’élégance.

L’espace photo numérique : photographiez-vous à l’intérieur de l’un des modèles exposés !

Si cette allure vous plaît, il ne vous reste plus qu’à vous rendre chez Peugeot Avenue, au 136 Avenue des Champs Elysées, avant le 29 septembre 2012. Cela vous laisse tout un été pour avoir de l’Allure… sans oublier une dose d’Allure 2.0 en suivant les articles de BlogAutomobile.

Crédit photographique : François M.

/////////////////////////////////////////////////////////////

En bonus, quelques autres photos :

Une paire de talons « design », étrennée lors des photos officielles du concept HX1

Détail de la calandre de la 302 Darl’Mat

Le blason de la famille Darl’Mat