Mercedes Fantastic Gallery

Pour les fêtes de fin d’année, Mercedes a redécoré son adresse de l’Avenue des Champs-Élysées en « Fantastic Gallery ». La féérie de Noël prête au fantastique, et ce sont quelques Étoiles qui nous rappellent que la marque allemande souhaite plus que jamais tirer vers le sensationnel. Elle est même coutumière du fait : souvenons-nous des campagnes publicitaires papier de la dernière Classe A, qui titraient d’un modeste « Whaouuu !!! », ainsi que des spots télévisés au slogan « Le meilleur, sinon rien ». C’est donc dans cet univers forcément fantastique, et -quittons l’ironie- enthousiasmant, que Mercedes nous propose de passer quelques instants.

Mercedes Concept Style Coupé

L’accueil est le plus agréable qui soit, avec l’un des tout derniers concepts de la marque, le Concept Style Coupe. Il préfigure nulle autre que la future CLA, la déclinaison tricorps de la Classe A concurrençant l’Audi A3 du même type, mais dessinée à la façon de la grande berline coupé CLS. On fait pire comme référence, et on fait pire comme design, tant ce concept apparaît novateur par son format -compact- et pour l’image de marque de Mercedes. On comprend, comme l’annonçait la précédente exposition consacrée à « l’impulsion d’une nouvelle génération », que la marque de Stuttgart enfile pour de bons des habits faits pour surprendre et pour renouveler l’idée que l’on se fait d’une Mercedes.

Profil fuselé et musclé, le Concept Style Coupé est une démonstration du nouveau style Mercedes. Ainsi, la ligne allant des phares jusqu’aux épaulements arrière est magnifiée, tout comme la calandre est plus que jamais affirmée. Les poignées de portes habituelles sont remplacées par un système plus discret. De 3/4 arrière, ce concept rappelle la première CLS, avec ses feux triangulaires et le vitrage de ses portières arrière réduit au maximum.

Admirez le soin apporté aux détails de ce concepts, avec ses optiques serties tels des rubis, ses jantes tels des diamants, ainsi que ses rétroviseurs affinés au maximum pour l’aérodynamisme. Ce sont autant de pièces que l’on ne retrouvera probablement pas en l’état sur la version de série, mais qui font le « fantastique » de ce concept Style Coupe.

Mercedes Concept Style Coupé

Revenons à des modèles plus conventionnels, quoique cela ne signifiasse pas qu’ils soient ordinaires. A l’occasion de la « Fantastic Gallery », Mercedes expose nombre de ses productions badgées « AMG ». Le préparateur attitré de l’Etoile s’est penché sur des modèles qu’il jugeait trop sages, en leur octroyant des blocs moteurs spécifiques, ainsi qu’un style aux détails plus affirmés.

Sur la SLK, le plus petit roadster de la gamme, c’est un V8  5,5 l qui baptise cette SLK « 55 AMG ». Il développe 421 chevaux, un moteur qui suffit à emmener à 100 km/h le SLK en seulement 4,6 secondes, pour une consommation de seulement 8,4 l/100 km.

Mercedes SLK 55 AMG

Quelques marches plus, c’est la nouvelle CLS Shooting Break en version 63 AMG. Vous remarquerez qu’elle est installée devant un mur lumineux et sur une plate-forme singeant les positions de départ d’un circuit : ce n’est pas un hasard. Ce break se veut stylistiquement différent des habituelles « bétaillères » de la marque par sa ligne, mais il l’est également par son moteur. Toutefois, son appellation « 63 AMG » est trompeuse : plutôt qu’une cylindrée de 6,2 l, elle ne possède un V8 « que » de 5,5 l -de la même cylindrée que la SLK 55- développant 525 chevaux. Cette cavalerie l’emmène sereinement aux 250 km/h autolimités électroniquement par le constructeur, tandis que le 0 à 100 km/h est effectué en 4,4 secondes. A tout point de vue, cette CLS Shooting Break est un break de « chasse » !

Mercedes CLS Shooting Break

Entre CLS et SLS, une seule lettre change, le titre de « 63 AMG » reste mais est cette fois justifié : son écurie a bel et bien une cylindrée de 6208 cm3, pour une puissance totale de 571 chevaux, particulièrement ébouriffante pour un bloc atmosphérique ! Une fois n’est pas coutume pour une sportive allemande, la vitesse maximale est de 317 km/h, pour un 0 à 100 passé en seulement 3,8 secondes !

Mercedes SLS AMG

Il faut croire que ses valeurs n’étaient pas suffisantes puisqu’AMG a récemment révélé une déclinaison allégée Black Series ! La SLS ne se résume pas que par son moteur : c’est un tout, allant de son immense capot jusqu’à son arrière très court, en passant par ses portières papillon. On ne s’en lasse pas !

Enfin, et c’est un peu la curiosité de la « Fantastic Gallery » après les modèles AMG, certes exceptionnels, mais que l’on commence à connaître depuis la « Performance Gallery » de cet été, voici le doyen de la gamme Mercedes, fidèle au catalogue depuis 1979, solidement installé et tout récemment restylé, le tout-terrain Classe G. Ce dinosaure automobile résiste en évoluant, par petites touches, se dotant ici de diodes pour convenir aux normes européennes, s’équipant là des nouveaux rétroviseurs pour respecter la cohérence de la gamme Mercedes.

Mercedes Classe G

Dans cette version G350, ce tout-terrain qui affectionne les angles droit tourne rond avec un V6 diesel ultra moderne « Bluetec » (le label Mercedes des moteurs peu polluants) de 3,0 l de cylindrée proposant 211 chevaux. Cette puissance peut paraître sous-dimensionnée, face aux armadas des déclinaisons AMG vues précédemment, mais le dernier restylage de cet été a vu la disparition au catalogue du Classe G 55 AMG et de son V8 de 507 chevaux ! Des ventes trop confidentielles l’ont condamné, mais pour les amateurs d’essence, il existe encore le Classe G 500, doté du même V8, de seulement 388 chevaux (suffisants pour l’emmener à 210 km/h tout de même). Le Classe G 350, lui, ne dépasse pas les 175 km/h, mais il peut aller sur presque tous les terrains, ce qui reste sa mission première.

Mercedes Classe G

Quelques vues d’ensemble de la « Fantastic Gallery » maintenant. On regrettera que Mercedes empêche de voir et de prendre en photo l’arrière du Concept Style Coupé ; le panneau publicitaire qui la représente se situe juste derrière la façade à l’entrée.

La « Fantastic Gallery » se visite du lundi au samedi de 10h30 à 22h00 et le dimanche de 10h30 à 20h30. Cependant, le 25 décembre, l’espace sera fermé.

Crédit photographique : François M.

Bonus : le site internet officiel de la Merecedes Gallery annonce la présence de la Mercedes 370 S Mannheim. N’ayant eu la possibilité de la photographier, en voici un visuel, obtenu grâce à Mathieu Richard sur la page Facebook du Blog !

Mercedes 370 S Mannheim par Mathieu Richard

Autre version de la 370 S Mannheim, tout aussi belle :

mercedes-benz-370s-mannheim-cabrio

Source de la photographie : All-carz.com