Parce qu’il n’y a pas de raison que BlogAutomobile ne parle que de l’avenue des Champs-Élysées, parlons aujourd’hui de l’autre avenue célèbre d’Europe où l’automobile tient salon : Unter Den Linden, l’avenue « Sous les tilleuls » de Berlin !

L’automne dernier, au cours d’un séjour dans la capitale Allemande, nous eûmes l’occasion de prendre quelques clichés d’automobile à Berlin, une capitale qui n’hésite pas à mettre l’automobile en avant, dans ses avenues comme dans ses musées. C’est ainsi qu’au numéro 21 d’Unter Den Linden se situe l’Automobil Forum, l’espace où les marques du Groupe Volkswagen exposent leurs modèles et leur patrimoine.

Bugatti 35 B (2)

Bugatti

Commençons par la marque la plus confidentielle du prolifique groupe Volkswagen, Bugatti. La marque, qui ne commercialise qu’un unique modèle -la Veyron Grand Sport Vitesse de 1200 ch-, possède cependant une des histoires les plus riches de l’automobile. Ce patrimoine, dont une bonne partie est exposée à la Cité de l’Automobile de Mulhouse, possède ses véhicules phares, telle la Type 41 Napoleon, ou la Type 35, redoutable sportive de l’Entre-deux-guerres.

Bugatti 35 B (5)

C’est en 1926 que l’exemplaire exposé à l’Automobil Forum de Berlin a été fabriqué. Son moteur est un 8 cylindres en ligne, avec arbre à came au-dessus, d’une cylindrée de 2262 cm3 pour une puissance de 110 chevaux à 5000 tours par minutes. Ne pesant que 750 kg, cette Type 35 T possédait un rapport poids/puissance tout à fait impressionnant pour l’époque, qui l’emmenait à 190 km/h.

Bugatti 35 B (3)

La grande famille du Type 35 fut produit entre 1924 et 1931, pour un total d’un peu plus de 600 modèles. Elles remportèrent près de 2000 courses automobiles, dont cinq fois de suite la Targa Florio, un palmarès unique en son genre. Mais à l’aube des années 1930, la concurrence allemande et italienne se renforça, et Bugatti, ne disposant pas des mêmes soutiens financiers que Mercedes ou Auto-Union, n’eut plus autant de succès qu’avant, malgré une Type 51 victorieuse à Monaco en 1931. De nos jours, une Type 35 telle que cette 35 T en parfait état peut valoir plusieurs millions d’Euros.

Bentley Continental (7)

Bentley

L’autre « B » célèbre du Groupe Volkswagen, c’est l’Anglais Bentley. Longtemps parent pauvre durant son alliance avec Rolls Royce, Bentley s’est émancipé sous la férule du groupe allemand pour devenir l’une des marques du très grand luxe automobile les plus vendues, ce qui ne l’empêche pas de faire quelques apparitions au cinéma (dans le film « 2012 » de R. Emmerich) ou dans certains clips de rap, tout en transportant la famille royale d’Angleterre (la State Limousine, un modèle uniquement dessinée pour elle). Le modèle phare du renouveau de Bentley est la Continental GT.

Bentley Continental

Lancé en 2003, le coupé Continental GT a marqué le nouveau départ de Bentley. Motorisée par le W12 Volkswagen, mais aussi par un V8 4l de 507 chevaux comme ce modèle de teinte dorée, la Continental GT n’est pas une Bentley « grand public » contrairement à ce que certains spécialistes voudraient nous faire croire en comparant ses chiffres de ventes (supérieurs) à ceux de son ex-frère, le double R aux mains du groupe BMW. Renouvelée en 2010, cette Continental n’a pas fondamentalement changé de design, évoluant par petites touches ça et là : on ne change pas une recette qui gagne.

Bentley Continental (6)

La Continental GTC a elle aussi été restylée, l’an passé, et conserve les motorisations du coupé (V8 et W12). Fidèle à la capote en toile multicouche et électrique, la nouvelle Continental GTC ne se distingue de sa devancière que par ses optiques, à l’avant avec légèrement plus grandes, à l’arrière un peu plus horizontales. Le ticket d’entrée n’a pas, lui non plus, changé, s’affichant au-delà de 150 000 €… sans options !

Automobilforum VW Unter Den Linden (6)

Seat

Seat possède un espace d’exposition dans l’Automobil Forum, mais  ne présentait à l’automne pas de modèles particulièrement transcendants. Vous remarquerez même la présence de l’ancienne Leon, alors même que sa remplaçante venait d’être révélée au Mondial de l’Automobile. Toute la gamme n’était d’ailleurs pas exposée, puisque ni la Toledo ni l’Alhambra n’étaient présentes.

Automobilforum VW Unter Den Linden (5)

Skoda

La présence de Skoda au sein de l’Automobil Forum du Groupe Volkswagen est doublement justifiée : d’abord parce que c’est une marque du groupe, ensuite parce que le label Tchèque doit presque tout de son existence actuelle à Volkswagen. Racheté par l’Allemand en 1991, Skoda renaît littéralement avec la gamme d’aujourd’hui, fondée autour des berlines Octavia et de la citadine Fabia. Au premier plan de la photo, vous aurez reconnu la berline Superb, vaisseau amiral de la marque de Mlada Boleslav, qui porte fièrement son logo à la coiffe d’indien tout comme son slogan « Simplement intelligent ».

Automobilforum VW Unter Den Linden (2)

Volkswagen

A tout seigneur tout honneur, l’Automobil Forum voit une très grande partie de sa superficie consacrée à Volkswagen : gamme civile, gamme utilitaire, boutique souvenir, vous trouverez tout VW en ce lieu. Le constructeur allemand est l’emblème de toute une nation, dont l’économie productive résiste à une crise dont ses concurrents européens souffrent. La marque de Wolfsburg a également réussi, depuis le lancement de la Golf VI, à renouveler l’ensemble de ses modèles autour d’une même identité stylistique, souvent raillée pour n’être qu’une photocopie des design entre eux. Néanmoins, l’exploit de VW reste l’étendue de sa gamme : il n’y a, à ce jour, aucun autre constructeur capable de vendre sous le même blason une micro-citadine -Up!- aux côtés d’un grand tout-terrain -Touareg- et d’une série complète d’utilitaires, et ce, sous presque toutes les latitudes de la planète.

Automobilforum VW Unter Den Linden (3)

Cette visite de l’Automobil Forum ne souffre que d’un seul manque : l’exclusivité des modèles exposés. Eh oui, si contempler une Bugatti Type 35 T n’arrive pas tous les jours (ne soyons pas mesquins !), il n’en reste pas moins qu’un tel écrin mériterait d’exposer des concept-cars et d’autres véhicules historiques, et pas seulement les modèles en vente des constructeurs du Groupe VW. Peut-être cela viendra-t-il, lorsque Volkswagen aura atteint l’objectif de son patriarche, Ferdinand Piëch : devenir le premier constructeur automobile mondial. Selon les prévisions, ce but pourrait être réalité à l’horizon 2020. D’ici là, Volkswagen aura peut-être investi dans un autre « Automobil Forum », avenue des Champs Élysées (*) à Paris !

Crédit photographie : François M.

* : cette rumeur a été confirmée par de nombreux organes de presse, dont Le Figaro et RTL. Un fonds d’investissements Qatari a racheté récemment l’immeuble où sont installés le Virgin Megastore et le magasin Monoprix du 52/56 de la plus belle avenue du Monde ; il serait en pleines négociations avec le groupe Allemand qui souhaite depuis longtemps s’installer aux Champs-Élysées pour y installer son « flagship ».