Peugeot aime les caméras et le confirme avec son exposition de printemps sur l’avenue des Champs Elysées, intitulée « Secrets de tournage » et qui est l’occasion de retrouver quelques Lionnes de cinéma. Le choix pouvait être vaste mais la place est retreinte dans l’espace « Peugeot Avenue » c’est pourquoi ce ne sont que trois voitures qui sont exposées : la 403 cabriolet de la série télévisée « Columbo », la Limo Vian transparente du film « L’Ecume des Jours », et la 208 GTi du prochain film de Luc Besson « Three Days To Kill ».

Columbo : Série télévisée (1968-2003)

Son acteur Peter Falk n’est plus mais Columbo et sa 403 Cabriolet sont encore présents dans les mémoires. Le vieil inspecteur et sa décapotable élimée ont séduit les téléspectateurs pendant près de quarante ans. La présence de la belle française dans la série américaine a beaucoup intrigué, tant elle était inattendue : il semble que ce soit Peter Falk qui ait convaincu la production de doter son personnage de la 403 cabriolet, chose étonnante puisque le constructeur Sochalien n’avait vendu aux Etats-Unis que la version berline. Lors du décès de l’acteur, Peugeot lui rendit un hommage publicitaire remarqué.

peugeotcolombo

Le modèle exposé au Peugeot Avenue n’est pas l’original de la série, de couleur grise certes mais de capote crème. Néanmoins, on retrouve le basset (en peluche !), fidèle compagnon de l’Inspecteur, qui permet de guider le regard des visiteurs vers le superbe intérieur de cuir rouge. Fabriqué de 1956 à 1960 à 2043 exemplaires, le Cabriolet 403 est aujourd’hui très recherché en occasion, pour la pureté de ses lignes et sa rareté.

La 403 Cabriolet fit également carrière sur grand écran, notamment dans le film « Le Magnifique » avec Jean-Paul Belmondo. Aujourd’hui, c’est une autre belle française des années 60 qui fait carrière dans une série télévisée américaine : la Citroën DS Pallas, au côté du Mentalist, à laquelle le C_42 consacra une exposition l’an dernier. Il s’agit d’une version américaine, sans glace de phares. Le clin d’oeil à « Columbo » est ouvertement assumé par Patrick Jane, l’acteur principal de « Mentalist ».

L’Ecume des Jours : Film de Michel Gondry (2013)

C’est l’un des événements cinématographiques de cette année 2013 : l’adaptation du roman de Boris Vian aux salles obscures. Animé par Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy, Gad Elmaleh et un délirant Philippe Torreton dans le rôle de Jean-Sol Partre, la féérie visuelle proposée par Michel Gondry semble satisfaire les critiques et les fans de « Bison Ravi » (l’anagramme utilisé par Boris Vian pour signer quelques de ses lettres). Le défi était pourtant de taille, tant les choix loufoques de l’auteur (du pianocktail à la soucoupe transparente en forme de nuage) sont nombreux… jusqu’à l’utilisation d’une limousine transparente comme voiture des noces de Colin et Chloé ! Et c’est là que Peugeot entre en scène, lorsque la marque est abordée en décembre 2011.

Alors même que l’auteur ne l’avait imaginée que de couleur blanche, Michel Gondry a conçu avec Peugeot la « Limo Vian » avec une carrosserie en grande partie transparente, sous des panneaux de plexiglas. Si le réalisateur avait besoin d’un partenaire automobile sérieux, remarquons que c’est peut-être dans la famille de l’acteur principal que se trouve la raison de la présence Peugeot : en effet, le directeur de la stratégie design du Lion n’est autre que son frère, François Duris. La Limo Vian reprend des éléments de la 404, notamment les phares et le style des ailes et feux arrières, tandis que la cellule centrale sur châssis rallongé évoque la 604 Limousine Heuliez des années 1970.

Le capot est surplombé d’un très ancien bouchon de radiateur Peugeot de 1923, sculpté par René Baudichon, surnommé le « Lion Fou ». Vous trouverez dans la longue vidéo ci-dessous des explications sur les coulisses du tournage :

La participation de Peugeot ne s’est pas arrêtée à la limousine: nombre de véhicules originaux créés pour le film, les « voitures miroir », sont construites à partir des modèles sochaliens. On peut voir ainsi une 404 commerciale bleue, une 104 jaune, et une 306 verte qui apparaissent dans le film sous des apparences du type « ni queue ni tête », puisque les parties avant sont en réalité des parties arrières de véhicules. Sont également présentes dans le film une Peugeot 205, des Renault 4, 16, 18, 19, 21 et Espace, une Fiat Uno ainsi qu’une Citroën GSA, toutes présentées par le site Blenheim Gang.

Sorti le 24 avril dernier, vous avez peut-être déjà vu le film. Si tel n’est pas le cas, la bande-annonce se trouve juste ci-dessous :

Three Days To Kill : Film de Luc Besson (2013)

Après le passé (Columbo) et le présent (L’Ecume des Jours), Peugeot communique déjà sur sa future présence au cinéma, dans le film « Three Days To Kill » produit par EuropaCorp et prévu pour sortir cette année. Le tournage s’est achevé le 4 mars dernier, et quelques scènes de course poursuite ont été tournées à Paris avec deux tempéraments de choix : Kevin Costner, et la Peugeot 208 GTi ! En l’absence de toute bande annonce ou de teaser officiel pour l’instant, il n’y a qu’à attendre que la communication sur ce film débute, d’ici les prochaines semaines sans doute. Espérons que ce sera un coup publicitaire efficace que la présence de 208 GTi dans ce film.

Proposée jusqu’au 16 juin, l’exposition « Secrets de tournage » du Peugeot Avenue est ouverte tous les jours jusque tard dans la soirée. Toutefois, de récentes dégradations des vitrines (peut-être consécutives des échauffourées du 13 mai dernier sur les Champs-Elysées) ont conduit Peugeot à fermer quelques jours ses locaux, dans l’attente de réparations. Les voitures ne semblent pas avoir été touchées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photographique : François M.