Alors que le constructeur munichois a déposé à l’office de la propriété intellectuelle et industrielle, toute la gamme des appellations i1, i2, i4, i5, i6, i7 et i9, nous pensions voir débouler dans les show rooms une multitude de voitures bavaroises électriques ou électriques avec prolongateur d’autonomie. Il n’en sera rien si l’on en croit les propos très officiels d’Harald Krueger, le directeur de la production de l’entreprise.

BMW-i-Logo

On apprend ainsi par la voix du responsable BMW que la gamme bleue « i » n’évoluera pas à court et moyen terme. Il précise aussi que l’entreprise a besoin de voir et d’analyser comment la demande va évoluer sur le marché des voitures électriques. Il semble donc que BMW ait pris la décision de mettre en stand by tous les projets autres que ceux liés à la i3 et à la i8 qui arrivera sur le marché au printemps prochain. 

Avec plus de 10.000 commandes au compteur en 3 mois, la i3 semble pourtant pas mal partie et à la vue des investissements importants de la firme allemande (~2.7 milliards d’euros), on pouvait penser que la gamme « i » allait prendre de l’ampleur notamment avec la i5 (une i3 en version familiale) et la i8 Spyder que l’on attendait pour 2015. Il n’en sera rien. Probablement que BMW a d’autres autos « vitales » thermiques ou hybrides à mettre sur le marché dans les deux ou trois prochaines années et que pour cela il faudra toute l’énergie de l’entreprise. N’oublions pas qu’ Audi pousse très fort derrière le constructeur munichois et n’est plus qu’à 79.000 unités produites sur une année (cf 2013).

Une affaire à suivre notamment pour les amateurs de VE et de BMW.

Via AutomotiveNews.