L’affaire avait lieu le week end dernier sur le circuit allemand d’Hockenheim lors de la « finale » 2012 du championnat qui a vu le beau retour de BMW dans le championnat DTM. C’est Bruno Spengler, « monsieur placé » qui s’est adjugé la victoire devant une Mercedes et une autre BMW.
C’est donc un retour gagnant pour le constructeur de Munich qui s’adjuge les titres pilote et constructeur. Quatrième victoire de la saison pour le pilote canadien qui l’emporte sur sa M3 devant Gary Paffett sur Mercedes et Augusto Farfus Jr sur BMW M3. Au final, Spengler l’emporte au championnat avec 4 petits points d’avance sur Pafett sur Mercedes et 28 sur Green lui aussi sur une auto du team HWA. Les Audi A5 ont été plus à la peine cette saison et terminent 4, 5 et 6 au championnat et ce dans trois écuries différentes (Phoenix Racing, Rosberg Racing, ABT Sportsline).

Une belle reprise pour la marque allemande qui l’emporte grâce à un de ses teams fétiches, AC Schnitzer qui démontre une fois encore cette saison le sérieux et la qualité de son travail. Manquait Hartge pour être au complet mais la conjoncture l’aidant pas le préparateur reste pour l’instant en retrait.

Cette année, il y a avait 10 courses, il y en aura 11 l’an prochain et probablement une de plus en 2014 puisque le DTM vient de signer un accord avec le Super GT japonais. Ainsi de 2014 à 2018, le championnat japonais de super-tourisme aura la même règlementation technique que le DTM. Ce nouvel accord annonce que que les constructeurs du DTM, Audi, Mercedes et BMW, pourront rouler en Super GT et que ceux du Super GT, c’est à Toyota, Honda et Nissan auront la possibilité de s’engager en DTM sans faire de modifications sur leurs voitures. Le choix d’une règlementation commune qui existe déjà dans entre les championnats d’endurance et de GT, permettra aux constructeurs de s’engager dans différents championnats à moindre coûts, ce qui devraient permettre au DTM et au Super GT d’asseoir leurs positions et peut être de réouvrir à moyen terme des négociation avec la Nascar dans le but pour pouvoir courir quasiment partout sur les circuits du monde sans avoir à modifier les voitures.

Pour ceux qui veulent jeter un oeil sur le classement 2012 et sur le programme 2013 c’est ci dessous avant la vidéo officielle de BMW pour fêter le titre.

 

 

 

 

La vidéo.

Via DTM, BMW, ToileF1, Youtube.