Le petit constructeur d’Hethel va mal, nous le savons tous ! Le passage de Dany Bahar aura fait bien plus de mal que de bien à la firme britannique qui a vu ses ventes fondre comme neige au soleil mais son budget communication-festivité-frais de représentation-argent de poche du patron exploser. 

Reprise par DRB-Hicom en début d’année, on se demandait bien à quelle sauce allait être mangée l’entreprise. Elle est au bord du gouffre d’un point de vue commercial et financier mais Aslam Farikullah, le nouveau patron de Lotus vient de donner des garanties sur la survie de l’entreprise. DRB-Hicom ne va pas vendre ou liquider Lotus même si le constructeur est dans une situation quasi désespérée.

DRB-Hicom va maintenir Lotus en continuant d’investir dans l’entreprise. Lotus ne sera surtout pas délocalisé comme le voulait une rumeur depuis quelques semaines, enfin il confirme bien et définitivement l’abandon de tous les projets et programmes initiés par l’ancien patron. Un seul programme a été relancé, en dehors des évolutions des Exige et Evora, c’est celui de l’Esprit puisque la voiture devrait apparaitre dans le courant 2014 avant une commercialisation l’année suivante. Pas vraiment d’indication sur le projet si ce n’est que le dessin va être retoqué et qu’on attend très probablement un moteur Toyota sous le capot de l’auto.
Par contre, aucune nouvelle du cas Elise et de la situation face à Caterham. C’est pas encore ça mais une chose est sure, Lotus n’est pas mort.

Via Lotus, Andoniscars.