A quelques semaines de la fin de production de la Serie 1 M Coupé, H&R s’est associé au réputé préparateur BMW américain Turner Motorsport pour développer une version sportive du petit coupé munichois. Ce coupé Serie1 M est présenté ces jours au SEMAshow.

Sous la livrée AlpinWeiss et les quelques rappels aux couleurs de BMW Motorsport, on découvre un coupé à l’allure rablé et plutôt agréable du fait de quelques évolutions. H&R oblige, la BMW repose sur ressorts courts qui abaissent la voiture de 3.05 cm à l’avant (1.2 pouce) et 1.52 cm à l’arrière (0.6 pouce) ce qui permet de limiter l’interstice entre le bord de l’aile et le pneumatique.

 

Pour mieux asseoir le comportement de la BMW, celle ci profite de barres stabilisatrices plus rigides et de plus gros diamètre toujours de chez H&R (modèle : Sport Sway Bar en 27 mm à l’avant et 23 mm à l’arrière). Comme il semble que le freinage soit le point faibles BMW sportives, la Serie1 M profite d’un kit de freins spécifique ( disques en 380 mm) pour BMW mis au point par Brembo avec gros étriers à 6 et 4 pistons.

 

La Serie1 M est posé sur des jantes alu BBS en 19 pouces (9×19 et 10×19) posées avec des petites entretoises homologuées “Trak by H&R”. Pour le coup, la BMW profite de la réédition par BBS des fameuses jantes alu en 2 parties, les RS qui chausses ici des pneumatiques Continental ExtremeContact DW en 245/35 R 19 et 265/35 R 19.

On pourra être surpris de ce choix de jantes alu, très BMW dans l’esprit, mais cela est un clin d’oeil au passé et aux anciennes BMW développée par Motorsport car ces jantes, dans une dimension différente ( soit en pouce, soit en TRX Michelin et en millimètre), équipaient les superbes M635 CSI (E24) et les premières M5 (E28). C’est donc une agréable idée que de retrouver ces jantes alu à l’allure sportive.

 

Pour le reste la voiture est de série puisque le L6 est strictement de série, tout comme la BVM6 ou la ligne d’échappement. Une ligne Akrapovic ou Hartge aurait, à mon avis, parfaitement terminé cette agréable proposition sur la base de cette Serie1 M Coupé.

 

Dans l’habitacle aucun changement si ce n’est la présence de vitres surteintées et de surtapis TurnerMotorsport WeatherTech qui ne craignent ni l’eau ni la poussière et qui se nettoient comme des tapis en caoutchouc… La voiture est unique mais avec la complicité d’un bon concessionnaire un peu passionné, la chose est de l’ordre du faisable sur une Serie1 M mais aussi sur une 135i ou 130i (3 Portes) pour ceux qui veulent goûter aux joies de l’excellent L6 3.0 L en version atmo de 265 ch.

 

Via H&R, TurnerMotorsport.