On a appris ce jour que le constructeur munichois avait déposé plainte contre Saab Automobile AB ce début de semaine auprès du tribunal de Nyköping en Suède. La raison en est relativement simple et elle concerne le contrat d’achat, d’approvisionnement et de développement d’un moteur essence quatre cylindres qui aurait dû être installé dans les futures Saab 9-3 puis 9-1.

Selon les termes de la plainte, un grand nombre de pièces de rechange et de composants ont été commandés par Saab Automobile mais n’ont jamais été payés et ce malgré les nombreux rappels répétés de BMW tout au long de l’année 2011. La plainte explique que Saab Automobile Parts AB est responsable des livraisons impayées suite à la faillite et la disparition de Saab Automobile (toujours aucune nouvelle du soit disant repreneur !). Du coté de la direction de Saab Parts AB, on explique ne jamais avoir commandé de pièces BMW et on se justifie en expliquant que l’on ne voit pas pourquoi la société Saab parts AB aurait commandé des pièces détachées pour un modèle qui n’était pas encore entré en production. Il, semble donc que les pièces étaient destinées à la R&D de Saab qui travaillait sur le développement de la future auto.

Reste que chez BMW, on pense que Saab Parts AB était une partie intégrante et intégrée de Saab Automobile AB et qu’à ce titre, SP AB est responsable de la dite dette industrialo-commerciale. Un bel embrouillamini judiciaire qui va venir s’ajouter à ce dossier déjà bien judiciarisé et bien obscur (Saab vs GM, Yougman vs GM, Saab vs Etat suédois, Saab et NEVS, etc…) dont on ne voit pas la fin !

Via Foxbusiness.