Bugatti-Veyron Ettore Bugatti 2014.23

C’est dans quelques jours à la Monterey Car Week que Bugatti dévoilera la dernière des 6 éditions de sa série « Les Légendes Bugatti », la Veyron Grand Sport Vitesse Legende Ettore Bugatti qui rend hommage au patron de la firme alsacienne et à la mythique Type 41 Royale de 1926 dite Coupé du Patron. Avec ses trois nouveaux exemplaires, Bugatti clôt son cycle de 18 modèles spécifiques lancé en 2013. 

Si l’idée de rendre hommage à Ettore Bugatti est louable, le cheminement entre la Royale et la Veyron Grand Sport Vitesse Legende Ettore Bugatti est un rien torturé.
Effectivement, si l’on veut évoquer Ettore Bugatti, il faudrait parler du Coupé du Patron sur la base du coupé Napoléon chassis n°41.100 mais ici on met en référence le Coupé Binder chassis n°41.111 très proche du Coupé du patron dans son allure majestueuse mais à la livrée de carrosserie différente. Il semble que ce choix soit du au fait que le Coupé du Patron appartienne à la collection Schlumpf alors que le Coupé Binder est la propriété de Bugatti… Business is business  !

La Veyron Grand Sport Vitesse Legende Ettore Bugatti se reconnait par la livrée extérieure dite « Ying Yang » qui reprend le thème du châssis 41.111 de 1932, c’est à dire un élégant mélange de l’aluminium brut poli sur les flancs, les ailes avant, le capot, la partie haute du bouclier avant, les rétroviseurs extérieurs et de la fibre de carbone bleu foncé sur le reste de la carrosserie. Trappe à carburant et seuils de portes signés « Ettore Bugatti » sont aussi de la partie.
Les jantes spécifiques disent s’inspirer de celles à 8 branches dessinées par Ettore associent les coloris alu et bleu foncé. Si ces roues sont agréables dans leur design, on est quand même assez loin du dessin original qui fut bien mieux retranscrit sur l’EB 110S. 

 

L’habitacle se pare de  cuir Cordovan sur les éléments que les occupants touchent fréquemment avec les mains. Il recouvre ainsi le volant, le levier de vitesse, les accoudoirs et les poignées de portes. Un cuir de veau « Brun Cavalier » recouvre les autres parties de l’habitacle en association avec des pièces et inserts en fibre de carbone bleue. Les contreportes, quelques autres éléments du mobilier et la trappe entre les sièges en sont habillés. On note que le logo de l’édition Légendes Bugatti, le fameux éléphant dansant sur ses pattes arrière créé et sculpté par Rembrandt Bugatti est lui aussi bien présent entre les deux sièges.

Mécaniquement, on retrouve le moteur W16 8.0 quadriturbo fort de 1200 ch et 1500 Nm et les très hautes performances de l’hypercar sont au rendez vous. Cette version, produite à trois exemplaires, sera vendue  au prix de 2.35 millions d’euros HT (2.82 millions d’euros TTC) sera exposée à Pebble Beach aux cotés des 5 autres séries limitées de la Veyron Grand Sport Vitesse (Jean Pierre Wimille, Jean Bugatti, Meo Costantini, Rembrandt Bugatti et Black Bess).

Sachez enfin que selon les informations officielles fournies par Bugatti, il ne resterait à ce jour plus qu’une quinzaine de chassis Grand Sport à vendre. Alors si le coeur vous en dit, ne tardez pas trop !

Via Bugatti.