Décidément chez General Motors, quand y’en a plus y’en a encore !
C’est au tour de la division luxe du groupe automobile nord américain de revenir dans la danse qui compte actuellement bien plus de trente millions de véhicules rappelés. Mais Cadillac n’est pas seul puis que son partenaire Chevrolet est lui aussi concerné par le rappel. 

Cadillac au rappel

Ce sont donc 221.558 Cadillac XTS et Chevrolet Impala produites entre 2013 et 2015 qui vont devoir passer par la case atelier pour un problème de frein de parking.
Ces deux modèles sont rappelés suite à un problème de « désengagement » ou de désserrage incomplet du frein de stationnement qui, lorsque les autos circulent, peut rester plus ou moins serré. Cette situation exerce par là même une pression sur les plaquettes qui s’usent bien plus vite en provoquant une surchauffe et peuvent même endommager les disques de freins. La surchauffe peut à l’extrême entrainer un départ d’incendie. Aussi bien Cadillac que Chevrolet ne disent pas avoir eu connaissance d’un incident sérieux avec des dommages matériels ou corporels mais par précaution, ces plus de 221.000 autos quasiment toutes vendues aux USA et un peu au Canada passeront par la case atelier aux frais du groupe automobile de Detroit.

La question est quand même à poser, jusqu’où s’arrêtera GM ?

Via GM/Cadillac/Chevrolet, RTS, LePoint.