C’est la question qu’on peut se poser en découvrant cette nouvelle Cadillac XTS  qui va remplacer la STS et la DTS, voiture du chef de l’état américain. On découvre une belle auto imposante mais plutôt élégante et bien dans critères esthétiques de la marque même si les arrêtes semblent se faire moins saillantes et la courbure du pavillon plus arrondies que jusqu’à maintenant.

Mais la vraie surprise de cette auto est à regarder du coté mécanique car nous sommes ici en présence d’une Cadillac hybride.

Cette limousine de standing est effectivement équipée d’un moteur V6 .3.6 L thermique issu de la nouvelle génération de blocs propulseurs de GM. Ce bloc est présent sous le capot du nouveau coupé CTS par exemple. Dans le cas qui nous intéresse, ce 6 cylindres est associé à un moteur électrique qui peut être alimenté en mode Plug-in . Ce système peut permettre à la XTS de se mouvoir exclusivement en mode électrique sur quelques kilomètres si nécessaire. Au final, cette nouvelle grande Cad’ se voit équipée d’une hybridation assez similaire à celle disponible sur le gros SUV Escalade de la marque qui lui aussi existe en version hybride à système PHEV et dans le cas présent, ce sont 354 chevaux et 400Nm qui ont la charge de mouvoir la XTS.

Cette Cadillac, grâce à la motorisation électrique n’est plus une simple traction mais devient une voiture à 4WD et repose sur la plateforme Epsilon II, celle là même qui a été développée pour l’Insignia et …la Saab 9-5 .

Cette XTS est donc à la pointe en matière de technologie, ce qui ne fut pas toujours le cas des grosses auto de la firme, et dispose même pour la sécurité d’un système d’éclairage à Leds ( AFL : Adaptative Forward Lighting ) directionnels et mobiles en fonctions du profil de la route et du relief des bas cotés.

La belle repose américaine sur des roues en 20 pouces qui sont exactement adaptées aux dimensions de cette auto longue de 5.17 m ( empattement de 2.84 m ) , large de 1.90 m et haute de 1.50 m.

 A l’intérieur on découvre un habitacle cossu chaleureux et particulièrement bien équipé avec cuir, laine, boiseries, grosse installation Hifi, sièges électriques, navigation dernier cri et système DVD arrière entres autres car la liste des équipements est digne d’un inventaire de bibliothèque.

Une jolie auto qui pourrait avoir sa place en face des A8, serie7, Classe S ou autres Lexus LS si elle venait à se doter au moment de sa mise en production de moteur « plus conséquents » genre V8 nécessaire sur ce type de voiture. La mise en production de cette XTS est annoncée pour début 2012, alors sera t elle la prochaine voiture d’Obama ou de son successeur en lieu et place des lourdaudes et désuètes DTS si chères au FBI et à la CIA  !

Quelques images de la XTS sur le stand Cadillac.

 Via Cadillac, Jalopnik.