Non ce n’est pas encore la déferlante mais oui les chinois ont appris, profité de leurs différentes joint venture et si ils arrivent en Europe un peu en ordre dispersés, il arrive avec des modèles aptes à séduire une partie de la clientèle et surtout capables de rentrer dans nos normes de sécurité (EuroNcap) et dans nos normes de pollution (EuroV et bientôt EuroVI). Après MG, Great Wall, Chery (via DR Motor) et dans la même foulée que Geely, BAIC, Brilliance, SAIC, c’est au tour de Chang’an de dévoiler les images officielles de sa berline EADO qui va partir à l’assaut des marchés de l’UE dans les prochains mois.

Chang’an avait montré cette berline tricorps il y a 6 mois lors du dernier salon de Francfort mais c’était plutôt un showcar qu’une version définitive, voici dont les premières images officielles de l’Eado qui sera bien sur présente au salon de Pékin mais peut être aussi au Mondial de Paris en début d’automne.

L’allure est classique, plutôt sage et discrète mais l’ensemble est loin d’être désagréable visuellement notamment avec une face avant qui a un peu de caractère, le profil est sage et n’est pas sans rappeler celui de la Buick Verano, de la Brilliance H530 ou même la nouvelle Fiat Viaggio Spec China. L’EADO se positionne sur le marché en concurrente des Jetta, Focus 4 portes, Fluence, Octavia puisque l’auto avance les dimensions suivantes :

L : 4.62 m / l : 1.82 m /h : 1.49 m

Empattement : 2.66 m

Coffre : 510 dm3 /Réservoir : 52 Litres

La Chang’an sera proposée en Europe avec deux motorisations. Dans un premier temps, c’est un L4 1.6 L BlueCore fort de 110 ch, 170 Nm qui sera proposé aux client du vieux continent. C’est une classique BVM5 qui est associé au bloc 1.6 L. Ce moteur est aux normes Euro5 et il annonce une Vmax suffisante de 182 km/h, une consommation mixte de 5.2 L/100 km et 119 g de CO2/km. Ce 1.6 L sera suivi quelques mois après sa commercialisation par un nouveau L4 1.5 L Turbo qui devrait développer en 140 et 150 ch. Rien pour l’instant au sujet d’un moteur diesel. Cette Eado a été développée et construite selon des normes qui lui permettront dans les prochaines semaines de passer sans encombre à l’EuroNcap. ABS, ESP, TCS, 6 Airbags, prétensionneurs de ceintures seront livrés d’origine sur cette nouvelle berline chinoise.

L’habitacle est clair, actuel et s’inspire un peu de ce que font GM, Kia ou Mazda c’est donc un espace à voyager normalement séduisant que nous propose Chang’an sur sa nouvelle berline. Sans détail pour l’instant, le constructeur promet un bon niveau d’équipement avec les deux ou trois finitions qui devraient être proposées en Europe. Chang’an nous promet un niveau de finition et de qualité perçue aux standards européens. Reste une inconnue, le prix et c’est là que le bas pourrait blesser car on sait qu’en ce moment les voitures venues de Chine ne sont pas particulièrement moins chères que les autos des constructeurs européens, japonais ou coréens mais attendons encore un peu car une surprise peut toujours arriver surtout si les constructeurs chinois veulent faire leur « trou » en Europe.

L’arrivée de cette nouvelle Chang’an EADO en Europe, comme celle d’autres voitures chinoises doit redonner le sourire à Elisabeth Young qui avait juste un peu trop anticipé, avec son entreprise Asie Auto, leur venue en Europe.

Via Chang’an.