… pas vraiment !
Mais à l’image de ce qui se passe sur la nouvelle Ford Mustang (et avant la Dodge Challenger ?), la prochaine génération de la Chevrolet Camaro disposera de nouveau dans sa gamme d’une motorisation à 4 cylindres.

camaro 1982

Alors pour ceux qui seraient inquiets, il n’est pas question du retour du « fameux » bloc moteur L4 2.5 L (2471 cm3) qui fut appelé Iron Duke, mais aussi 151, 151S, 2500 ou Tech IV. Selon les versions il prit l’appellation de LQ8, LQ9, LS6, LX6 ou même Crossflow. Né en 1977 ce moteur à quatre cylindres en ligne débutera sa carrière sous le capot des Pontiac Astre et Sunbird et perdurera jusqu’en 1994 sous le capot du Grumman LLV (le fameux camion de livraison d’UPS et de la Poste américaine. AMC l’a même utilisé durant la première moitié des années pour le mettre sur les Concord, Spirit, Eagle et Jeep CJ.

La Camaro Mk3 (1982-1993) en disposera dans une version forte de 92 ch, 182 Nm entre 1982 et fin 1986 puisque pour le millésime 1987, GM le remplace par un plus performant et plus agréable V6 2.8 L plus pêchu. En 1982/83, la Camaro Sport Coupé avançait une Vmax de 161 km/h et pliait le 0 à 100 km/h en 14.5 secondes.

Une fois le contexte historique posé, on sera donc un peu moins surpris par cette annonce qui nous vient de plusieurs revues sites anglo saxons généralement au fait des nouveautés du groupe GM. La future Camaro qui devrait faire première apparition publique en janvier 2015 au salon de Detroit sera bien évidemment construite sur la récente plateforme Alpha que l’on retrouve déjà sur plusieurs modèle du groupe GM. Cette plateforme Midsize est déjà présente depuis près de deux ans sur la Cadillac ATS et depuis l’an passé sur la CTS.  

Chevrolet promet une Camro 2016 plus légère que l’actuelle dont le poids est proche des 1800 kg. Ainsi la perte de kilos devrait aider la future Camaro 4 cylindres à proposer des performances au moins interessantes à défaut d’être redoutables, celles ci seront laissées aux versions à moteur V8. POur ce qu’on en sait actuellement, la motorisation la plus petite ou d’entrée de gamme sera le bloc 2.0 L turbo  que l’on connait sur les ATS et CTS dans des versions forte de 276 ch et proposant entre 353 et 400 Nm de couple. BVM6 et BVA6 devraient aussi être de la partie sur cette « baby Camaro ». Sachez quand même que la puissance exacte du L4 Turbo n’est pas connue et elle pourrait être un peu plus élevée que sur les berlines Cadillac. 

Pour ce qui est du style de cette Camaro 2016, on entend pour l’instant tout et son contraire et il est donc difficile de vous donner quelques indications sur son style. Néanmois voici quelques illustrations qui n’engagent que leurs auteurs…

Via WCF, Autoblog.
Crédits illustrations : Josh Byrnes, D.O’Conner, Speedlux.