Pour suivre la mouvance initiée par VW aux USA, Chevrolet a décidé de distribuer l’an passé outre Atlantique, la berline Cruze VCDI que nous connaissons en Europe depuis ,quelques années. Alors que la Cruze propulsée par les blocs moteurs 1.7 L et 2.0 L a connu un certain succès sur nos marchés, il n’en est pas de même aux USA où la voiture rebaptisée Cruze Clean Diesel est vraiment à la peine.

Chevrolet-Cruze-clean diesel

Ainsi depuis l’arrivée du modèle au catalogue de Chevrolet USA, moins de 6000 unités ont été mises à la route c’est à dire à peine 2% du total des livraisons de la Cruze. On se rappellera qu’au moment du lancement de l’auto, Don Johnson, le directeur des ventes de Chevrolet, annonçait que cette version représenterait quelques 10% du mix des ventes de Cruze aux Etats Unis.

Ces mauvais résultats contrastent avec ceux de la concurrente directe du modèle, la Volkswagen Jetta TDI qui s’est vendue, sur la même période de près d’une année à quelques 46.409 exemplaire (9.44 fois plus que la Cruze) et qui représente de l’autre coté de l’Atlantique bien plus qu’un quart du mix des ventes de VW Jetta puisque la version diesel de la Jetta vaut pour 26.7% des ventes du modèle.
Cette tendance se confirme d’ailleurs sur début 2014 puisque VW a livré 18.940 exemplaires de sa berline TDI alors que Chevrolet n’en est qu’à 2.980 unités c’est à dire 6.35 fois mois !

Les raisons de cet échec commercial semblent être nombreuses et les pistes sont les suivantes :

– Ancienneté de Volkswagen sur ce segment de marché des berlines diesel
– Indisponiblité du modèle à l’essai chez les distributeurs
– Réputation de GM comme dieseliste… ou alors les clients américains ont entendu parlé des désastreux 2.0 L Di, 2.0 L DTi et 2.2 L DTi qui ont été réservés aux européens il y a une bonne décennie
– Tarification un peu élevée de la version

Alors que GM arrive à imposer ses motorisations diesel sur les pick up, on en est bien loin pour la berline compacte de la marque. Reste que chez le constructeur automobile américain on essaye de faire bonne figure puisque le responsable adjoint du marketing de la marque fait remarquer que cette voiture fait venir chez GM puisqu’elle attire de nouveaux clients, souvent venus de la concurrence.

Via Autoevolution, Ward’sAuto.