Il faut ratisser le plus large possible, c’est ce que pensent généralement les constructeurs généralistes mais c’est aussi désormais ce que pensent et font les constructeurs dit premium qui se transforment eux aussi en des généralistes du quasi luxe automobile. C’est le cas pour BMW, Audi et désormais Mercedes Benz qui, depuis l’arrivée de la Classe A sous la forme d’une berline compacte et de la nouvelle gamme Smart descend en gamme.

Aussi après la berline, c’est au tour du crossover GLA de descendre en gamme de motorisation aussi bien pour des raisons de prix que de mix CO2 de la gamme. Voici donc le nouveau GLA 180 CDI qui vient se positionner en dessous de la version 200 CDI fort de 136 ch. Cette version motorisée par le L4 1.5 L diesel (née 1.5 L dCi chez Renault) annonce une puissance de 109 ch à 4000 trs/min et un couple de 260 Nm dès 1750 trs. Cette motorisation est livrée de série en association avec une BVM6. La Vmax annoncée est de 190 km/h, l’exercice du 0 à 100 km/h est plié en 12.0 secondes et ce nouveau GLA 180 CDI revendique une consommation mixte de 4.0 L /100 km et des émissions de CO2 limitées à 105 g/km.

Bien évidemment cette motorisation n’est proposée qu’en version deux roues motrices. La boite de vitesse à double embrayage 7G-DCT avec palettes de commandes au volant est proposée en option contre la somme de 2.200€ et sur tous les niveaux de finition qui sont au nombre de quatre (Intuition, Inspiration, Sensation, Fascination) auxquelles on ajoute la série spéciale Edition 1

L’entrée de gamme voit sa tarification (hors option) débuter à 30.900€ c’est à dire 2.000€ que la version 200 CDI 136 ch. La version Fascination est vendue 39.950€ et l’Edition 1 est facturée 40.450€.

Cette nouvelle version est d’ores et déjà disponible au catalogue et à la commande.

Via Mercedes Benz.