Il y a des périodes qui sont plus propices que d’autres aux beaux chronos sur les circuits et cette année c’était en novembre. Au programme, deux records pour une française et un pour une allemande que vous allez découvrir ci dessous et en vidéo.

Time Laps - records en cascade

Commençons par prendre la direction du Japon pour accompagner l’équipe de Renault Sport et la Mégane R.S 275 Trophy-R en « virée » au Japon pour une session pistarde destinée à narguer  Honda et Toyota sur leurs propres circuits. Au programme de Renault Sport, de la bonne com’ sportive mais aussi deux objectifs dans le viseur, les records pour la catégorie « Traction stock » sur les circuits de Suzuka et du Mont Fuji.
Au volant de la Mégane, on retrouve l’excellent Laurent Hurgon qui a battu les précédents records sur les deux circuits japonais. Ainsi à Suzuka, la Mégane RS 275 Trophy-R explose le temps de l’an dernier (déjà détenu par une Renault Mégane RS) de quasiment 5 secondes pour accrocher un temps de 2 min 28 sec 465. Cet excellent chrono permet à la française d’être collée aux basques de la Porsche Carrera GT (2 min 28 sec 42) et d’être devant la 911 GT2… Pas rien !

Sur le Fuji International Speedway, la Mégane a remis le couvert et signé un chrono de 2 min01 sec 257 soit le meilleur temps pour une traction sur ce circuit réputé. Attention toutefois pour cette performance de haute volée car il semble que le temps de 2 min 01 sec 257 ne soit peut être pas un record. Renault Sport aurait peut être été un peu vite dans son annonce car il parait qu’une certaine Honda Integra Type R a plié le tour en moins de 2 minutes il y a quelques années. L’affaire mérite attention et recoupement des informations car il n’existe pas pour ce circuit de système de classement homologué qui répertorie catégorie par catégorie les temps des autos en piste.
Pour retrouver la Mégane RS 275 Trophy-R à Suzuka puis au Mont Fuji en vidéo, c’est par là :

Retour en France pour prendre la direction du Mans et du circuit Bugatti où sous la houlette de Sport Auto durant le supertest de la Porsche 918 Spyder, Christophe Tinseau a effacé des tablettes les Radical SR3 SL, McLaren 12C Spider et  Porsche 911 GT2 RS en plantant un chrono redoutable de 1 min 42 sec 627. Un tel temps met la voiture du constructeur de Zuffenhausen 3 sec 3 devant la radicale sportive britannique et encore bien plus des autres supercars qui ont signé des chronos sur ce circuit. Pour retrouver cette session pistarde signée Porsche et Sport Auto en vidéo, c’est par ici :

Via Renault, Sport Auto, Youtube.