Décidément les chinois ont quelque chose contre les voitures « occidentales », après la Gallardo détruite à coups de masse, voici le Range Rover rendu au concessionnaire tiré par des ânes suite à de multiples pannes de moteur. Six pannes  mécaniques en une année non trouvées, un changement de moteur… puis un septième incident ont fait sortir le propriétaire de ses gonds ce qui vaut à ce Range Rover acheté début 2010 de traverser la ville de Shenyang tracté par deux ânes qui n’ont pas eu de panne d’avoine durant le trajet. Encore une manière voyante et peut être bien un peu orchestrée de montrer que les produits importés ne sont pas meilleurs… Le propriétaire espérait se faire rembourser le grand SUV anglais mais il semble que le concessionnaire de la province de Liaoning n’a rien voulu entendre et que les deux hommes discutent encore !

Via The Tycho, Autoblog.