photo-13

Chez PSA c’est Peugeot et sa 108 qui ont eu la primeur de la révélation, en particulier pour tenter de concurrencer la Twingo III sur le plan médiatique, et c’est maintenant au tour de la déclinaison Citroën d’être dévoilée.

Souvenez-vous, en juillet dernier, Cavalino notre illustrateur maison vous proposait cette vision de la C1, et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’avait pas tapé loin.

c1-II-for-blogautomobile

Car la C1 qui nous est dévoilée aujourd’hui adopte effectivement les éléments stylistiques forts de cette illustration. La face avant de la petite Citroën se démarque très nettement de sa cousine sochalienne en adoptant des optiques rondes à l’intérieur assez travaillé et, à l’instar des dernières productions de la marque (Cactus ou Picasso), des « paupières » séparées des phares mais qui sont ici beaucoup plus complexes dans leur forme et surtout qui n’accueillent pas les DEL, ces dernières étant positionnées verticalement dans la partie basse du pare-choc à la façon d’une DS3… ou d’une C1 de première génération. Cette face avant est assez particulière et ne plaira sans aucun doute pas à tout le monde mais Citroën donne à cette C1 une vraie personnalité et une « gueule » (le communiqué de presse parle lui de bouille) qui lui permettront d’être aisément identifiée dans le trafic.

A l’arrière on constate moins de changements qu’à l’avant, l’essentiel de la différenciation avec la 108 se situant dans le traitement des feux « au dessin carré donnant un effet tridimensionnel », effet cependant nettement moins marqué et high-tech que ceux des Picasso et DS3.

Cette C1 se veut également « joyeuse et pétillante » en proposant des couleurs tendances mais aussi le biton entre le toit et le reste de la carrosserie. La version Airscape au toit ouvrant en toile qui est présentée sur les photos peut également adopter trois couleurs de capote différentes et l’on remarquera que les rétroviseurs se parent de la même nuance. Ce toit en toile disponible sur trois et cinq portes sera sans aucun doute l’un des points forts des triplettes car il est particulièrement large et offrira pour un coût relativement limité des sensations bien sympathiques de grand air pas forcément si éloignées de celles d’un cabriolet. Le véhicule se dote par ailleurs d’équipements technologiques bien utiles au quotidien tels que l’accès et le démarrage main libre, un écran tactile pour la partie infotainment (avec notamment un système Mirror Link permettant de dupliquer le contenu de son smartphone… à découvrir), un port USB ou encore une caméra de recul et le système hill assist (aide au démarrage en pente) pour se sentir parfaitement à l’aise en toute situation dans les parkings.

D’un point de vue pratique cette C1 tente de réussir le tour de force de se montrer à la fois ultra-compacte (avec ses 3,46 m de longueur, 1,62 m de largeur et 1,45 m de hauteur en trois ou cinq portes) et logeable. Quatre personnes peuvent s’y installer, le coffre propose un volume de 196 l, et jusqu’à 780 litres une fois les sièges arrières rabattus. Le poids contenu de 840 kg et le rayon de braquage particulièrement réduit devraient permettre à cette C1 de se faufiler avec une certaine aisance un peu partout et devraient également optimiser les performances des deux blocs essence proposés à savoir le VTi 68 ch. (boite manuelle ou ETG à 5 rapports) et le VTi 82 ch., un petit 3 cylindres de 1,2 l qui affiche 4,3 l/100, 118 Nm et un 0 à 100 abattu en 11 s, pas forcément une super sportive mais largement de quoi donner une certaine polyvalence à cette C1.

Il nous reste encore à découvrir l’intérieur de cette C1, ce ne sera sans doute pas le cas avant le salon de Genève (comme pour la concurrence…) mais grâce à la vidéo teaser de la version Toyota (ci-dessous) on en connait déjà les grandes lignes et on apprend tout de même que cet habitacle sera « épurée et structurée », « égayée par des touches de couleur sur la façade multimédia, les enjoliveurs d’aérateurs et l’embase du levier de vitesse » et les panneaux de porte reprendront également la couleur extérieure.

S1-Geneve-2014-voici-l-habitacle-de-la-prochaine-Toyota-Aygo-314054

Genève ouvrira ses portes à la presse la semaine prochaine, ce sera l’occasion pour nous de vous transmettre toutes les informations complémentaires sur cette C1 ainsi que nos premières impressions.

Via Citroën, Worldscoop