CLS, Shooting Brake, Festival of Speed , GoodWood … des petits noms bien sympathiques qui doivent vous rappeler des choses non ? Blogautomobile était convié par Mercedes à un très bel événement conjugant CLS et GoodWood, suivez nous !

Cet événement s’est donc déroulé en trois parties, présentation du CLS Shooting Brake au Mercedes-Benz World en périphérie de Londres à Brookland, balade en youngtimer (ou Oldtimer pour certains) grâce a la cinquantaine de modèles directement arrivés du musée Mercedes Classic et GoodWood pour finir en beauté.

Soirée événement pour ce nouveau modèle phare attendu depuis longtemps pour certains, le CLS Shooting Brake. En complément de l’article détaillé et des données techniques que vous a donné Frédéric dès sa présentation vendredi soir, je vais tâcher d’y apporter mon humble avis concernant ce shooting brake, cru 2012 et tradition oblige, la première rencontre avec ce CLS SB fut… voilé. On se console dès que ce dernier drap s’envole pour découvrir un CLS … break, pardon ‘Brake’. Ce Shooting Brake nouveau genre est donc ce qu’on pourrait appeler un coupé break, mais de la même manière que le CLS est un coupé 4 portes, le shooting brake 2012 a gagné 2 portes par rapport à la définition initiale et historique établie par nos amis britons.

Même si ce n’est plus ou moins qu’un CLS avec un plus grand coffre, l’étonnement est bien là et l’envie d’en découdre photographiquement avec lui est bien présent. Ce qui nous intéresse le plus est donc la partie arrière. Un brin torturé mais étrangement, tout ça se tient et l’on y prend goût.

 

Le CLS shooting brake semble être bien plus qu’un break familial pour partir en vacance, mais plus une philosophie. Le fait de posséder cette voiture et pouvoir se dire je peux le faire … sans être forcé de le faire ni même en avoir besoin. Je peux….  « emmener mes enfants à l’école », « mettre (toutes) les affaires dans le coffre de la famille quand on part en week end chez belle maman (oui celle qui a un Youki !) , « installer une galerie de toit » si besoin même si ça ne le fait pas trop mais certains le font bien sur une 911 ou une Lambo, »partir en week end avec ma femme et sa garde robe » ou… « frimer » en célibataire le long des terrasses des grands cafés ou sur le parking de Casto’  ? Quoiqu’il en soit, c’est une très belle auto que Mercedes nous présente aujourd’hui et elle saura trouver sa clientèle légèrement décalée.

 

Les émotions du shooting brake passées, nous voici au volant d’un SL 500 type 107 gris métal, en direction de GoodWood. 70 kilomètres d’après le roadbook, allons y !

Mon binôme Adrien commence le trajet, nous essayons de nous habituer au trafic anglais, conduite a gauche (pour la route et le volant, voiture allemande !) et nous voila en route pour le sud de l’Angleterre. Par peur d’arrivée en retard a GoodWood, nous n’avons pas fait d’arrêt photo, malheur ! ‘Anyway’, la voiture est très agréable, en superbe état (musée Mercedes oblige), décapotée, le V8 ronronne, il fait … beau, la vie est dure je vous le dit.

Nous voila a GoodWood (je n’aurais pas dit non a une petite centaine de kilomètres en plus….), j’en rêvais il y a encore quelques jours, j’y suis ! Ambiance anglaise, politiquement incorrecte, on fait des donuts en Formule 1, des burns en XJR, des quasi drift en 250 GTO ou on mange des sandwichs entre les Phantom.. un autre monde, un vrai monde automobile et pas mal de passion, que du bonheur.

Un petit tour dans les paddocks pour se rendre compte que les gars ne sont pas ici pour parader, ni pour se prendre la tête. Ils sont bien là pour s’amuser, partager leur passion avec le public et profiter simplement. Nous sommes loin du snobisme de haut vol qui agit dans certains événements automobiles français ou continentaux que je m’abstiendrais de citer car je suis bien élevé. Malgré tout, j’ai la petite impression que l’événement s’embourgeoise et se commercialise un peu avec les années et l’importante présence des constructeurs qui viennent avec des « premières » ou des stands dignes d’un show rooom de concessionnaire. Je n’ai pas connu les anciennes éditions, mais je voyais en GoodWood un événement un peu plus rustique ! C’est vraiment très léger et c’est bien pour trouver un minuscule petit point noir ! (et, oui.. ça fait un peu salon de l’auto en plein air, encore une fois, c’était ma première fois !).

Un superbe moment, des autos absolument sublimes, rarissimes, des gens très sympathiques (mais aussi les français, fort sympa de chez Renault qui nous ont fait tourner en bourrique pour la Clio IV !).

Les ‘petits conseils de la première fois‘ comme pour mon article au Mans, si vous allez a GoodWood l’année prochaine, apportez avec vous une paire de bottes (Oncle Bernie ne doit pas aimer)  !

Encore un grand Merci à Mercedes-Benz et son représentant français Gautier pour l’organisation et l’accueil chaleureux.

Galerie photo :

Comme on se retrouve ! CLS Shooting Brake 63 AMG

Et une fois dans la voie des stands improvisée …


Désolé pour les peut être trop nombreuses photos !