Ce mercredi 11 mai, c’était Comité interministériel sur la Sécurité Routière sous la direction du Premier Ministre François Fillon avec comme objectif de mettre en place une série de mesures ( ou de mesurettes… ) destinées à faire de nouveau baisser la mortalité sur les routes françaises. Au sortir de cette réunion encore une fois organisée dans l’urgence et sous le coup de l’émotion après la parution des chiffres d’avril 2011, voici les principales décisions prises qui vont se mettre en place dans les prochain mois afin de tenter d’enrayer la nouvelle augmentation des chiffres des accidents de la route.

Mesure n°1 : Interdiction des avertisseurs de radars embarqués de type Coyote.

Mesure n°2 :  Suppression de la signalisation de l’annonce des radars fixes par des panneaux ( n’oublions pas qu’il a fallu acheter il y a peu d’années tous ces panneaux lors de l’installation des radars ! ), cette suppression des panneaux s’accompagnera de la fin de publication de la carte des implantations de radars.

Mesure n°3 : Tout excès de vitesse supérieur à 50 km/h, ce sera désormais direction de Tribunal Correctionnel dès la première infraction puisque ce grand excès de vitesse devient un délit dès la première infraction.

Mesure  n°4 : Toute alcoolémie > 0.8 g/L sera désormais sanctionnée par la perte de 8 points sur le permis de conduire ( vs 6 points actuellement )

Mesure n°5 : Téléphoner en conduisant devient une infraction de 4eme classe avec à la clef, en plus de la contravention, la perte de 3 points sur le permis de conduire ( vs 2 points actuellement )

Mesure n°6 : Pour les deux roues, il sera désormais interdit d’avoir une petite voire microscopique plaque d’immatriculation et il va donc falloir désormais équiper les scooters, cyclomoteurs et motos d’une grande plaque normalisée et homologuée ( les radars qui flashent par l’arrière doivent être un peu myope !! )

A ces 6 mesures, s’ajouteront des mesures « annexes  » comme :

-L’instauration d’un label « voiture sure » pour les autos neuves équipées de technologies destinées à contrôler la vitesse ( régulateur de vitesse, GPS incitatifs, etc… )

-L’utilisation de l’ethylotest anti-démarrage est rendue obligatoire dans les véhicules de transports en commun qui en disposent déjà.

-Les conducteurs de motos et de tricyles motorisés devront porter un équipement réfléchissant.

-Durcissement des sanctions pour ceux qui utilisent les bandes d’arrêt d’urgence pour circuler.

-Mise en service de 1000 radars supplémentaires.

-Mise en place d’une formation pour tout motard qui n’aura pas conduit de moto durant 5 années ( comment va se faire la vérification ?? )

-Utilisation généralisée sur les autoroutes des bandes sonores pour le marquage au sol sur les cotés gauche et droit des chaussées.

Des mesures supplémentaires, voilà tout mais c’est aussi le moyen de prendre encore un peu d’argent aux automobilistes tout en faisant un peu plus de repression. Reste que des moyens tout simples comme l’application des lois déjà en vigueur, l’instauration du feu orange au carrefour avant le passage au vert, le contrôle de la bonne utilisation des clignotants ou le non franchissement des lignes blanches, la formation (conseillée ) tous les 5 ou 7 ans seraient des mesures tout aussi efficaces si ce n’est plus que celles prises dans l’urgence et dans un climat émotionnel fort ! Hélas…

En lien l’article sur le bilan de Sécurité Routière en avril 2011. http://blogautomobile.fr/?p=111637

Via AFP,LeParisien.