Fin de vie annoncée pour le coupé Peugeot 407 qui va vivre cette année son dernier Noël au sein de la gamme du constructeur franc comtois. Du coté de Renault, le coupé Laguna devrait quant à lu avoir encore deux sessions de fêtes de fin d’année mais l’année 2013 devrait marquer sa fin de vie sur le marché automobile.

Le coupé 407 devrait donc disparaitre l’an prochain et il ne sera pas remplacé par un coupé 508 qui n’est pas prévu dans les plans prod’ de PSA. Le coupé 407 va finir discrètement sa carrière comme il l’a d’ailleurs entièrement faite puisqu’il n’a jamais su séduire les acheteurs comme avait su le faire le beau coupé 406. Les ventes de ce coupé Peugeot pas très bien proportionné, haut sur pattes, au porte à faux avant disgracieux et à la finition perfectible n’ont jamais été importantes aussi bien en France qu’en Europe. Ainsi l’an passé, à peine plus de 850 exemplaires ont trouvé preneur en France alors que dans le même temps 3275 coupés Laguna étaient livrés. La disparition du coupé 407 en 2012 marque aussi la fin des moteurs V6 HDI dans la gamme Peugeot puisque seul le coupé utilise encore le V6 3.0 L HDI dans sa version 240 ch.

Chez Renault, la gamme des motorisations du coupé Laguna a déjà été écrémé mais le très agréable coupé Laguna ( à l’appareil dentaire près ! ) mais il reste le V6 3.0 dCi et le V6 3.5 L venu de chez Nissan mais cela ne signifie rien puisque chez Renault on a fait savoir que le coupé Laguna n’aurait pas de successeur après 2013. Effectivement le prochain coupé de Renault devrait être plus compact ( mais alors ne serat’il pas trop proche du coupé Megane ? ) et surtout il devrait être plus sportif et plus dynamique puisque les gens de Renault Sport auront voix au chapitre et devraient participer activement au développement de ce futur coupé Renault qui sera fabriqué sur la nouvelle plateforme modulaire de l’Alliance Renault-Nissan.

Voilà en quelques lignes ce qu’il va advenir des coupés français qui vont laisser tout de même un vide dans les années à venir sur ce petit marché de niche mais qui participe à l’image d’un constructeur. Et si chez Peugeot le RCZ fait un assez joli parcours commercial depuis 18 mois ( restylage au printemps 2012 ), l’affaire est moins évidente pour Renault où le roadster Wind fait un parcours plus timide ! A suivre dans les prochains mois.

 

Via WS, Autoexpress.