L’information vient d’une source bien informée et très proche du conseil d’administration du constructeur allemand, Dieter Zetsche devrait logiquement voir prolongé son contrat par un nouveau bail de 3 ans à la tête du groupe industriel stuttgartois.

Ainsi on apprend qu’en début février prochain, le riant moustachu devrait voir son contrat à la tête de l’entreprise reconduit jusqu’à fin 2016 par le conseil de surveillance malgré un baisse des profits annoncés et un durcissement du marché européen désormais orienté à la baisse même pour les premiums allemands jusque là épargné par la crise. Il faut dire que l’homme qui est réputé être un travailleur infatigable a réussi quelques beaux coups comme la revente de Chrysler en 2007, le fort accroissement des ventes en Asie et surtout en Chine, le maintien de la position européenne de Mercedes Benz dans un marché “baissier”. On lui reconnait aussi le bon et efficace partenariat avec l’Alliance Renault-Nissan matérialisé dès ce mois par l’arrivée en concession du nouveau Citan et de la nouvelle Classe A équipée du moteur diesel né chez Renault (1.5 L dCi Energy 109 ch).
Bien sur les analystes financiers et bancaires mettent en garde pour les perspectives à venir mais ces avis ne prennent en compte que la valeur boursière de l’entreprise et la rentabilité des actions sans se soucier des projets d’avenir et des nouveautés prévues par le constructeur (c’est un peu ce qui a causé la perte de Peugeot). Mais au conseil de surveillance de Daimler on est serein et c’est donc sans hésitation que l’on va reconduire Dieter Zetsche dans ses fonctions.

Un peu en aparté, mais ce sera à prendre en compte dans 3-4 ans, il va nous falloir regarder vers les grands constructeurs en 2016-2017 car bon nombre de grands PDG de ces entreprises vont passer la main. Leur succession ne sera pas forcément chose aisée pour ceux qui reprendront les rênes d’entreprises comme Daimler, VW, Renault-Nissan, Fiat-Chrysler et quelques autres encore car il faudra faire aussi bien dans une conjoncture et un marché qui sera probablement différent vers la fin de la décennie.

Via AP? TheEconomicTimes.