Il n’y a pas que les supercars façon Ferrari, Corvette, Porsche ou Lamborghini qui sont régulièrement mises en miettes par des chauffeurs inconscients, incompétents et trop souvent dépassés par la trop grande puissance de leurs autos. Aujourd’hui c’est d’abord le cas d’une M5 brésilienne qui est détruite de chez détruite après qu’un jeune conducteur qui avait emprunté en douce la M5 de papa ait perdu le contrôle à haute vitesse et se soit explosé sur une pylône électrique. Au final, une BMW M5 atomisée mais surtout le jeune conducteur incompétent et son amie décédés sur le coup !

2m5_20091024_001

2m5_20091024_0042m5_20091024_003

La seconde BMW est bien plus commune puisqu’il s’agit d’un banal X5 4.4i qui est lui aussi détruit et applati comme une crêpe à quelques 170 km/h après avoir voulu éviter d’autres autos et avoir fait une série de tonneaux et de chocs divers et variés suite à la perte du contrôle du SUV ( même l’ABS, ESP et toute l’electronique embarquée n’ont rien pu faire, c’est dire ! ).

BMW X5 4.4i detruit après des tonneaux

Heuseusement que le X5 avait des très bons résultats au crash test, mais cela n’a pas empêché le decès lu passager.

Sans vouloir jouer au père la morale ou au donneur de leçon, mais l’évolution de l’electronique et des assistances à la conduite conjugées aux très grosses puissances des voitures dites HDG ou de sport font que les gens ne savent plus maitriser les autos dès l’instant où elles sont sur le point de dépasser leurs compétences en matière de conduite. Et en la matière, regardez la vidéo ci  après d’une Audi R8 V10 de 525  chevaux que vous appréciez tous ici et qui est conduite sans aucune assistance electronique après des tours fait avec les aides et bien vous allez être surpris par la difficulté qu’il y a à maitriser une telle auto voir l’impossibilité pour le conducteur moyen qui doit bien représenté 95% des conducteurs de la planète…Pourtant, l’essai se fait avec une auto à 4 roues motrices à moteur central AR et avec une répartition quasi idéale des masses. Y’a de quoi se faire peur.

Pour savoir ce qu’est la vraie conduite, allez faire une journée sur circuit au volant d’une « petite « Caterham CSR de 150 ou 200 chevaux sans aucunes assistances, ni direction assistée. Promis juré, vous allez mouiller votre maillot ou votre combi si ce n’est pas plus. A titre personnel, je conduis sur circuit ( à titre amateur mais parfois en course ) depuis 17 ans et j’ai conduis pas mal de belles et performantes autos de course, et bien il y a un mois et demi environ j’ai fait l’essai d’une 911 RSR 3.8 de 93 et bien durant les 20 tours que j’ai effectué j’ai serré les fesses ! On a perdu la notion de danger, de vitesse, de trop grande puissance mais aussi et surtout celle de notre fragilité et de notre faillibilité au volant. Soyez tous prudent et raisonnables même si vous avez de très grosses autos dans votre garage .

Place à la vidéo.

Via Wreckedexotics, Youtube.