Oui, les affres et les risques de la circulation concernent toutes les voitures sans exception même celles qui ne sont pas encore… sorties sur le marché. C’est ici le cas de l’un des trois mulets de la prochaine Pagani C9 qui doit être dévoilée en fin d’année. Et hop, une C9 déjà au tapis, probablement, suite à une perte de contrôle du véhicule par un des pilotes essayeurs de la marque italiennes à moins que ce ne soit le V12 AMG qui ait tenté d’aller plus vite que la voiture  !

Un mulet qui ne courra plus ou alors avant longtemps tant il  semble mal en point ! Dommage. Et heureusement la voiture est HS mais le chauffeur quasi indemne .

Et en bonus, l’unique Porsche 9ff GT9-R , une des plus rares supercars du moment méchamment accidentée dans un champs le long d’une route lors d’un essai de Vmax alors qu’elle était en vente chez JamesList pour la modique somme de 823.150€ … c’est l’assureur qui a du passer une mauvaise nuit  !

Et en second bonus, les restes d’une autre Pagani, une Zonda, mises en vrac lors d’un essai en vue de sa vente à un acheteur ptoentiel. Bilan du crash, une Zonda méchamment abimée mais réparable selon l’assureur Aviva qui va devoir, pour l’occasion, faire  rapatrier l’auto à San Césario sul Panaro ( chez Pagani ) pour remise en état contre la modique somme de 336.000€ ! Eh oui, à supercar, super réparations !

Via M.A, Autosblog,Autoexpress.