Bon alors, j’la fais tout de suite ! Non Peugeot ne lance pas le revival de la R5 sur base de 208 et encore non, Peugeot ne lance pas une série limitée R5 pour commémorer les 40 ans de la petite citadine de la firme de Billancourt. Elle va prendre la difficile succession de la 207 S2000 qui fut un succès tant commercial que sportif. La 207 S2000 s’est vendue à 107 exemplaires et elle a à son palmarès un grand nombre de courses, de titres nationaux et européens.

R5 : Nouveau groupe lancé par la FIA à partir de la saison 2013. Cette catégorie est prévue pour les autos de type Groupe A dérivées d’un modèle de série dont la carrosserie a été produite à au moins 25.000 exemplaires. La nouvelle série impose la disparition sur les nouveaux  modèles du moteur 2.0 L atmo au profit d’un 1600 turbo. Les bases techniques de ce groupe R5 sont les suivantes :

– Moteur 1.6 L turbocompressé

– 4 roues motrices

– BVS à 5 rapports

– Absence de différentiel central

– Suspension à grands débattements

– Poids minimum : 1200 kg

– Roues en 18 pouces

– Voies élargies

– Aileron aérodynamique et ailes élargies

– Prix de vente maximum autorisé : 180.000€ HT

Cette 208 R5 sera donc propulsée par le moteur L4 1.6 L THP dans une définition forte de 280 ch, environ 400 Nm dérivée de celle qui équipe les coupé RCZ de la RCZ Racing Cup qui délivre quelques 260 ch sans le moindre problème de performances et de fiabilité. Cette 208 R5 reprendra bon nombre d’éléments issus de la série afin de limiter les coûts d’exploitation, d’entretien et de développement. La voiture fera ses premiers tours de roues mi 2013 mais on aimera bien la voir avec un numéro Zéro pour le prochain Monte Carl’. Une auto à découvrir sur le stand Peugeot à la fin du mois avec sa belle déco PTS qui nous rappelle celle des 205 Rallye… qui couraient en Groupe N il y a 25 ans.

Via Peugeot.