Oui, il ne fait pas son age mais l’actuel PDG de Ford a tout de même 67 ans et l’an prochain il quittera ses fonctions à la tête de Ford pour prendre une retraite que l’on estime méritée pour celui qui a permis à Ford de supporter la crise de fort belle manière sans avoir recours à l’aide fédérale ou à une association avec un autre constructeur.
A la tête de Ford depuis 2006, Alan Mulally (ex PDG de Boeing) pourrait céder sa place à Mark Fields 51 ans, actuel directeur de Ford USA entré chez les constructeur de Dearborn en 1989. Il est reconnu pour l’excellent travail qu’il a fait aussi bien en Amérique du nord qu’en Amérique latine et ce depuis des années. Néanmoins, le fauteuil de CEO de Ford n’est pas acquis car deux prétendants sont aussi dans la course, Jim Farley, directeur du marketing Ford au niveau mondial (mais un peu jeune chez Ford puisque dans la maison à l’ovale bleu de 2007… on est pas chez PSA !) et Joseph Hinrichs, vice président du groupe automobile mais aussi président de Ford Asie et Ford Afrique avec là aussi de bons résultats. Un challenger, deux outsiders, le fauteuil de grand patron de Ford n’a pas encore trouvé son prochain locataire ! A suivre en 2013.

Via Ford.