Que devient De Tomaso ? A priori pas grand chose si on en croit les dernières informations italiennes et on constate même qu’après le coup fumeux annonçant une future Pantera à Francfort, De Tomaso n’est pas sur la liste des exposants des salons de Los Angeles ou de Detroit. Il est d’ailleurs fort probable qu’il en soit de même pour Genève 2012. Exit donc les nouvelles De Tomaso, place aux anciennes pour retrouver avec plaisir une Pantera Groupe 5 72-73 sur le circuit de Spa-Francorchamps. Une agréable rareté qu’il est toujours sympathique de redécouvrir.

Via Youtube, Gumbal.