Née il y a sept ans, la berline moyenne de Dodge approche de sa fin de vie. L’information est quasi officielle puisqu’on la doit à Kathy Graham qui est la directrice de la communication produit du groupe Chrysler. 

Dodge Avenger SE

K.Graham de dire : « Il n’y a pas de nouvelle version de l’Avenger  prévue sur la base de la nouvelle Chrysler 200 . La production du millésime 2014 de la Dodge Avenger qui a débuté en juillet 2013 devrait s’achever à la fin du premier trimestre 2014 (fin mars prochain). »
Elle poursuit en expliquant que tous les stocks usines et concessionnaires devront être liquidés d’une manière ou d’une autre avant la fin de l’année calendaire.

Si l’on croit les informations disponibles, cette mise à la retraite sans descendance est en partie destinée à laisser un peu de place sur le marché à un modèle qui a du mal à réussir et à s’émanciper, la Dodge Dart. Il faut reconnaître que l’Avenger du fait de sa conception « simple » et ancienne, de ses moteurs plus pêchus et de son volume habitable suffisant est un produit automobile peu onéreux à produire mais aussi à vendre qui marche allègrement sur les plates bandes commerciales de la récente Dart.

Ainsi avec la disparition programmée de l’Avenger, Dodge espère laisser quelques milliers de clients à la Dart qui est toujours très à la peine sur le marché US. Pour moins de 21.000$ (prix catalogue), le client a le choix entre une Avenger propulsée par le très bon V6 3.6 L Pentastar dans sa version 283 ch avec BVA6 et une Dart Aero à moteur L4 1.4 L Turbo de 160 ch avec boite de vitesse à double embrayage… Le choix est en général vite fait par l’acheteur au détriment de la Dart. Aussi malgré la disparition dans quelques mois de la vieillissante Avenger, rien ne dit que les clients de l’une iront vers l’autre car on ne passe pas d’un bon V6 à un petit 1400 un rien juste en agrément de conduite.

Après sept millésimes de bons et loyaux services facturés pas trop chers (les loueurs et les gestionnaires de flottes d’entreprise l’adorent !), la Dodge Avenger va donc quitter la scène automobile américaine même si on peut penser que c’est juste un petit peu tôt et qu’elle risque de manquer à Dodge sur le marché.

Via Dodge, AutoGuide, AutosAméricaines.