_UMP2249

Il y a des marques moins glamour que d’autres, mais qui font tout pour se faire remarquer et pour essayer de conquérir les acheteurs européens. Kia est l’une d’entre elles. Aujourd’hui, la marque coréenne arrive avec deux nouveautés sur cette Cee’d SW, le GT Line une ligne sportive comme le S Line d’Audi ou le Pack AMG de Mercedes et une boite robotisée à double embrayage qui dispose de 7 rapports. Alors réelles nouveautés ou juste une simple mise à jour ? Nous allons le découvrir.

Kia développe depuis une dizaine d’année des modèles uniquement pour le marché européen. La Cee’d fût l’un de ces premiers modèles en 2007 et sa première voiture garantie 7 ans. Depuis, cette berline compacte a fait du chemin avec une deuxième version dès 2012. Après donc 8 ans d’existence, la Cee’d se pare d’une finition sportive et d’une boite robotisée à 7 rapports pour doper sa croissance sur le marché européen.

_UMP2037

J’ai pu prendre le volant de cette nouvelle Kia Cee’d SW en finition GT Line, qui est apporte avant tout des modifications de style extérieur. Elle reprend beaucoup d’élément de la Pro Cee’d GT, la version sportive de la coréenne lancée en 2013. Les feux de jour classique de la version Active (deuxième niveau de gamme) laissent place à 4 LED positionnées en carré sur un fond de plastique noir. Un style dynamique se dégage de cette signature lumineuse. La grille de calandre gagne aussi en caractère avec une motif plus imposant. A l’arrière, que vous choisissiez le 1.0 T-GDi essence de 120 ch, ou le 1.6 CRDI diesel de 136ch, modèle ici à l’essai, vous disposez d’une double sortie échappement et d’un extracteur d’air. Les jantes ne sont pas en reste, on passe de jantes alliage plutôt classiques de 16 pouces (pneumatiques 205/55 R16) à des jantes d’inspiration sportive de 17 pouces (pneumatiques 225/45 R17). Le style change mais on en attendait peut-être un peu plus. Impossible par exemple de modifier le style des jantes par exemple… Vraiment dommage !

_UMP2085-HDR

A l’intérieur, la sellerie est spécifique à la GT Line avec un tissu matelassé et un insert simili cuir. Les sièges sont confortables et maintiennent juste ce qu’il faut. J’aurais apprécié une sellerie totalement en cuir en option et un maintien latérale plus accru. Un pédalier aluminium est aussi de la partie. Sinon rien d’autre ne différencie une Kia Cee’d SW normale d’une GTline. Un peu décevant… La finition est plutôt bonne, même si la qualité de certains plastiques accessibles laisse un peu à désirer, comme celui des palettes au volant qui semble juste découpé sans aucune finition. Et que dire de ce levier de boite de vitesse dont le design « so 80’s » laisse un peu à désirer ? Le volant aussi m’a semblé un peu trop classique. Un diamètre inférieur et un positionnement plus haut auraient donné un sentiment de sportivité plus important. Les assemblage sont plutôt bon et le système multimédia impressionne par sa rapidité et sa facilité d’utilisation. Le système d’info trafic TMC est peut-être un peu trop présent. En effet celui-ci m’a, lors de mon trajet de retour du Havre, sollicité un nombre incalculable de fois. Un peu énervant à la longue. Le coffre, lui, fait partie des plus grands de la catégorie des break avec ses 528 litres. A titre de comparaison, la 308 SW et la Ford Focus SW disposent respectivement de 520 et 476 litres. Le petit plus de la Kia : des petits rangements sous la planche du coffre.

_UMP2362

_UMP2308

Elle s’avère de prime abord très confortable au quotidien. Malgré les imposantes jantes de 17 pouces, le confort de cette Cee’d ne souffre d’aucun défaut. Ce confort est accentué par la nouveauté qui accompagne cette nouvelle Kia : la boite robotisée à double embrayage DCT7, qui est d’une souplesse d’utilisation et d’une réactivité très impressionnantes. Que ce soit en ville, sur route ou autoroute, cette boite m’a régalé. Sur autoroute, la SW se comporte comme une vraie routière, elle est stable à haute vitesse et à son bord on a envie d’avaler les kilomètres sans s’arrêter. Sur un trajet Paris – Le Havre, la voiture a réaliser une moyenne de 5.5 litres aux 100 km. En ville, la consommation se situe aux alentours de 7 litres pour 100km, malgré le stop & start. Une consommation un peu élevée, peut etre due à un moteur qui est d’une génération un peu dépassée.

_UMP2356

Sur route sinueuse, la Kia Cee’d SW montre ses faiblesses, le ramage ne se rapporte pas à son plumage. Le châssis est perfectible lorsqu’on le sollicite un peu trop et les liaisons à l’avant manquent de fermeté. On se retrouve avec une voiture qui sous-vire beaucoup. On l’apprécie donc à un rythme plus tranquille. On aurait aimé un châssis peut être un peu plus travaillé et un train avant plus collé au sol.

_UMP2260

La Kia Cee’d SW GT Line avec l’option toit ouvrant panoramique est proposée au tarif de 29 110 € (neutre en bonus/malus). Ce break aux allures de sportive à des concurrentes. On peut citer la Peugeot 308 SW GT Line (tiens, tiens) avec le moteur 1.6l BlueHDI de 120ch et la boite EAT 6 qui est proposé à 32 930 € avec un équipement sensiblement identique à celui de notre modèle d’essai, mais dont les qualités dynamiques sont parmi les meilleures du marché. Chez Ford, on retrouve une Focus Titanium qui, pour 29 350 €, dispose du moteur 1.5 TDCi 120 ch PowerShift, moins de style mais plus de dynamisme avec châssis très équilibré. Chez Renault, il y a fort à parier que la nouvelle Megane proposera une finition sportive ne serait-ce que pour concurrencer son compatriote Peugeot.

_UMP2077-Modifier

Pour conclure, je dirais que je trouve cette Kia de bonne facture. Il lui manquerait peut-être un châssis plus travaillé ne serait-ce que pour concurrencer les 2 modèles mentionnés ci-dessus. Kia dispose d’une politique « O options ou presque » et celle-ci peut lui jouer des tours. L’idée pas si folle du père de famille en jogging, que traduit cette GT Line est bonne. Mais on aurait aimé avoir un peu plus de choix d’option, ne serait-ce qu’au niveau des jantes. Une voiture qui joue son principal atout sur le style a besoin de proposer plus de choix de personnalisation, ce qui est très loin d’être le cas. La Cee’d traditionnelle troque néanmoins son coté sage au profit d’un style un peu plus sportif assumé. Mais vous l’avez sans doute compris on aurait aimé un peu plus de dynamisme dans la conduite et des plus blocs moteurs plus puissants. A l’image d’une Focus ST SW TDCI qui sera bientôt à l’essai sur le blog.

Merci à Kia France pour le prêt du Véhicule

Crédits photos : Ugo Missana