Le voici, le voila, le calendrier 2014 des Grands Prix de Formule 1 ! Au programme, 19 courses avec de nouveaux arrivants…

Alors que la pré-version du mois de septembre comportait 22 épreuves, ce qui semblait beaucoup pour tout le monde mais surtout pour les équipes pour qui la logistique aurait été coûteuse et compliquée, l’agenda définitif proposé par la FIA n’en propose plus que 19, un nombre plus habituel et raisonnable (il y avait également 19 GP cette saison).

Mais si le nombre de courses est le même, de nouveaux circuits vont faire leur apparition l’année prochaine : souhaitons donc la bienvenue à l’Autriche (qui fait son grand retour, grâce à son circuit entièrement rénové et possédé désormais par RedBull, le bien nommé RedBullRing, ex A1Ring) et à la Russie (pour le plus grand plaisir de Vladimir !) qui intègrent le championnat !

Ci-dessous, le calendrier complet :

calendrier-f1-2014

On note la disparition de la Corée du Sud (sans doute définitivement, au vu de la non-rentabilité de l’événement…) et de l’Inde (qui devrait revenir en 2015, si tout va bien !). Pas vraiment de très grandes pertes, n’est-ce pas ?

Autres absents, les GP du Mexique et du New-Jersey. Pour le premier, l’état d’avancement des travaux ne permettait pas d’envisager sérieusement un accueil de la F1 en 2014. Concernant la course « New-Yorkaise », qui aurait déjà dû se dérouler cette année, ce sont des problèmes d’organisation (et financiers…) qui l’ont éjectée du calendrier. Mais les organisateurs, justement, nous donnent rendez-vous en 2015… Ou pas ? (jamais 2 reports sans 3 !)

La saison s’achèvera non pas au Brésil, mais à AbuDhabi comme en 2009 et 2010, sans doute pour faciliter les essais jeunes pilotes de fin de saison qui se déroulent sur ce tracé. On reste donc sous les 20 courses par saison, le maximum « acceptable » selon des écuries.

Je profite de cet article pour signaler l’officialisation du contrat de Nico Hulkenberg chez Force-India pour 2014. L’allemand a en effet signé un contrat de plusieurs années dans l’équipe, n’ayant malheureusement pu conclure avec Lotus qui a préféré choisir Pastor Maldonado et son sponsor. Souhaitons lui bonne chance pour son retour dans l’équipe qu’il avait quitté fin 2012 pour se rendre chez Sauber où il a pu malgré une voiture assez peu compétitive signer de bons résultats. Reste a connaitre le nom de son futur coéquipier, toujours pas annoncé (il s’agira vraisemblablement de Sergio Perez si l’on croit les rumeurs du paddock).