Direction la Malaisie pour le 2ème Grand Prix de la saison, disputé sur le circuit de Kuala Lumpur. Après une première course marquée par 2 abandons de taille après seulement quelques minutes (Vettel et Hamilton), que s’est-il passé ce week-end ? Réponse dans ce résumé !

Un mot tout d’abord sur les qualifications qui se sont déroulées sous la pluie après avoir été reportées de près de 50 minutes suite au déluge qui s’est abattu sur le circuit. Lewis Hamilton a réussi le meilleur temps devant Sebastian Vettel de retour aux avants postes après un Grand Prix d’Australie frustrant. Nico Rosberg complète le top 3, suivent ensuite dans l’ordre Alonso, Ricciardo, Raikkonen, Hulkenberg, Magnussen, Vergne, Button, Kvyat, Gutierrez, Massa, Perez, Grosjean, Maldonado, Bottas (pénalisé de 3 places pour avoir gêné Ricciardo), Bianchi, Kobayashi, Chilton, Ericsson.

Nous avions eu droit à des abandons très rapidement en Australie, c’est encore mieux ici en Malaisie puisque Sergio Perez ne prend même pas le départ, sa Sauber restant désespérément au garage…

GP-Malaisie-2014-14

Le Grand Prix s’élance sous un beau soleil et par une température de près de 50°C sur la piste : Nico Rosberg s’élance parfaitement et chipe la 2ème place à Vettel malgré une tentative d’intimidation de ce dernier qui a tassé son compatriote contre le muret des stands ce qui a valu une belle frayeur au pilote Mercedes… Premier virage, premier accrochage ! Jules Bianchi se rabat un peu vite devant Jean-Eric Vergne (qui a totalement loupé son départ !), crève à l’arrière ce qui l’empêche de freiner correctement. Résultat, il harponne la Lotus de Maldonado qui part en toupie en dehors de la piste.

Pendant ce temps, ça bataille dur à l’avant du peloton entre les 2 RedBull, Ricciardo parvient à passer son quadruple champion du monde de coéquipier ! Les 2 Williams profitent également de ce départ pour réaliser une belle remontée au classement, Massa gagne 4 positions, Bottas 6.

GP-Malaisie-2014-1

Coup de théâtre dès le 2ème tour où Kimi Raikkonen est contraint de rentrer aux stands suite à une crevaison causée par une touchette de Magnussen qui est venu trancher net le pneu arrière droit de la Ferrari avec son aileron avant. Le retour du finlandais chez les Rouges n’est pas couronné de succès pour l’instant !

Au 3ème passage sur la ligne, Hamilton compte déjà 3 secondes d’avance sur Rosberg, Ricciardo et Vettel tentent de leur côté de suivre le rythme imposé par les 2 Mercedes, Fernando Alonso pointe déjà à plus de 6 secondes du leader. Au 4ème tour, Vettel retrouve sa 3ème place après un dépassement au DRS sur Ricciardo.

Entre Massa et Magnussen, c’est « à toi, à moi » ! Les deux pilotes se passent et se repassent, derrière eux Bottas continue sa belle remontée et se retrouve déjà en 10ème position (!). Les 2 Williams partent chasser la McLaren, cependant la lutte fait rage entre les 2 coéquipiers et au tour 7 Felipe Massa se plaint que son coéquipier est trop agressif contre lui… La radio suggère donc gentiment à Bottas de se montrer moins entreprenant… Tour 7 toujours, Maldonado abandonne, ça ne valait plus la peine de continuer après son accrochage du premier tour. Dur début de saison pour le nouvel arrivant chez Lotus qui aurait sans doute mieux fait de rester chez Williams !

GP-Malaisie-2014-21

Bianchi écope d’une pénalité de 5 secondes aux stands pour cet accrochage justement. Et en parlant de stands, Magnussen est le premier à y rentrer au 11ème tour pour changer ses gommes, ainsi que son aileron avant abimé lors du contact avec Raikkonen, qui lui vaudra également une pénalité de 5 secondes ! Kvyat s’arrête ensuite, suivi par Alonso au 12ème tour, qui ressortira juste derrière la Lotus de Grosjean. Toutefois, le pilote Ferrari va « déposer » le français assez rapidement. Ricciardo s’arrête au tour 13, Vettel au 14ème tout comme Button. Les 2 RedBull repartent derrière Bottas mais les 2 avions autrichiens ne feront qu’une bouchée de la Williams. Les Mercedes passent par les box au tour 15 pour Rosberg et 16 pour Hamilton. Durant l’arrêt d’Hamilton, Hulkenberg en profite pour prendre provisoirement la tête du GP, une situation qui ne durera que quelques instant puisqu’Hamilton reprend son droit après quelques virages !

GP-Malaisie-2014-4

Au 17ème tour, on assiste à une lutte entre Raikkonen et… Ericsson et Vergne ! Le finlandais et sa Ferrari errent en queue de peloton depuis le début de course après la crevaison… Iceman passera ensuite par les stands au 19ème tour, Vergne au 20ème mais pas pour changer ses pneus : le français abandonne (problème moteur)! Son coéquipier Kvyat est au même moment en lutte avec Bottas pour la 9ème place, avant de lui-même passer aux stands au 23ème tour.

Magnussen effectue son deuxième passage par les box au 25ème tour et purge par la même occasion sa pénalité de 5 secondes. Button s’arrête le tour suivant et ressortira alors en 9ème position.

Au 27ème tour, Hamilton prend 1 tour à Raikkonen, toujours en fond de grille ! Les changement de pneus se poursuivent avec Alonso et Massa au tour 28 et Ricciardo au tour 29.

Quelques dépassements ont lieu en piste (si si, c’est possible !), Magnussen vient à bout de Kobayashi (facile.) au tour 29, Grosjean aussi mais sa Lotus n’est pas aussi en forme que la McLaren du coup les 2 pilotes s’échangent leurs places à coup de DRS interposé ! Grosjean le passe définitivement au 32ème tour pour le gain de la 12ème place. Vettel, Rosberg et Hamilton s’arrêtent aux tours 32, 33 et 34 alors qu’on commence à craindre la pluie qui s’approche dangereusement du circuit.

Suite à ces arrêts, Vettel est bien revenu sur Rosberg, sa RB10 pointe à moins d’une seconde de la Mercedes au tour 34. Adrian Sutil immobilise au même moment sa Sauber sur le bord de la piste dans la ligne droite des stands, pas de Safety-Car cependant. Raikkonen signale quelques gouttes à l’arrière du circuit aux virages 9 et 10, mais rien de bien méchant.

GP-Malaisie-2014-7

La Sauber survivante ne le sera pas resté bien longtemps, Gutierrez rentre définitivement dans son box au tour 37 pour abandonner. Du côté de chez Ferrari, ça marche un peu mieux, Alonso revient très fort sur Ricciardo, il est à moins d’une seconde au 38ème tour mais ne parvient pas à maintenir le rythme assez longtemps pour concrétiser un dépassement.

La dernière salve de changement de gommes commence avec Button au 40ème tour, Magnussen le suit quelques secondes plus tard. Le tour suivant c’est Ricciardo qui fait son entrée, mais sa sortie va être pour le moins mouvementée ! Il s’immobilise au bout de quelques dizaines de mètres dans la ligne des stands, sa roue avant gauche n’est pas correctement fixée ! Les mécanos RedBull accourent et ramène la monoplace devant leur box pour remettre correctement l’écrou… Malheureusement, le calvaire de l’Australien ne fait que commencer ! Il repart dans les profondeurs du classement, écope d’une pénalité pour « unsafe release » (10 secondes de stop & go) puis au 43ème tour son aileron avant cède au passage sur un vibreur ce qui l’oblige à repasser de nouveau par les stands après un tour au ralenti… Il finira par abandonner définitivement au 52ème tour, cela ne servait plus à rien de s’acharner en piste, étant bon dernier ! Pour finir de l’achever, sachez que les commissaires de pistes lui infligent également un recul de 10 places au prochain GP suite à l’incident dans les stands …

Pendant ces péripéties (il semble que Ricciardo ait hérité de la malchance de Webber), la course s’est -un peu- animée : Massa s’est rapproché de Button et tente de le dépasser au tour 47, sans succès, Vettel est passé par les box au tour 50 et lorsqu’il ressort, Hulkenberg qui a effectué un arrêt de moins que tout le monde est 4ème à 2.5 secondes seulement de la RedBull du champion du monde en titre. Toutefois, le rythme est difficile à suivre pour la Force India et Fernando Alonso vient le menacer sérieusement pour finalement parvenir à la dépasser au 53ème tour.

GP-Malaisie-2014-3

« Valtteri is faster than you », c’est ce qu’on indique à Felipe Massa à la radio, également au 53ème tour. Ceci dit, il semble que le brésilien ait des problèmes auditifs où que la transmission ne soit pas bien passée (ou pas !) puisque l’ex-pilote Ferrari qui était habitué à cette maxime lors des 8 saisons passées chez la Scuderia ne s’écarte pas pour laisser passer son jeune coéquipier qui s’impatiente derrière lui ! Bonjour l’ambiance d’après course !

GP-Malaisie-2014-22

La dernière lutte avant le drapeau à damier a lieu entre Raikkonen et Grosjean pour la 11ème place. Malgré tous ses efforts, Iceman ne parviendra pas à passer la Lotus qui terminera donc à la porte des points, un résultat somme toute assez satisfaisant quand on sait les problèmes que l’écurie rencontre pour le développement de sa monoplace !

Lewis Hamilton remporte donc ce Grand Prix pas très passionnant où quasiment tout s’est joué au départ, une belle revanche après son abandon d’il y a deux semaines en Australie. Il termine devant son coéquipier Nico Rosberg ce qui offre une doublé à Mercedes, une première depuis … 1955 ! Vettel complète ce podium et confirme qu’il faudra (encore) compter sur lui cette année !

 Le classement complet :

classement-GP-Malaisie-2014

Prochain GP : la semaine prochaine à Barhein !

Crédits Photos : Getty via ToileF1.