Voilà une 911 taillée pour la compétition et pour la bagarre en GT3 avec les rivales italiennes, américaines ou anglaises. Cette mangeuse d’asphalte et de tours de circuit va en effet, dès cette saison, se substituer à la 911 GT3 Cup qui a déjà un beau palmarès international. Chez Porsche, on semble satisfait du prélancement de cette auto puisque toute la production prévue pour cette année est déjà toute vendue.

Cette évolution de la réputée 911 GT3 Cup s’est imposée à Porsche à cause d’une concurrence grandissante qui ne laissait pas assez de marge d’avance à l’ancienne version.

Ainsi cette 911 GT3 R repose toujours sur la plateforme élargie de la GT3 Cup et malgré une évolution assez sensible de la carrosserie, cette 911 reste toujours au 1.200 kg réglementaires . S’il est un domaine où elle évolue plus sensiblement c’est celui de la mécanique puisque la puissance prend d’un coup 30 chevaux passant ainsi de 450 à 480 chevaux grâce ,entre autres choses, à un réalésage du moteur qui voit donc sa cylindrée passer de 3.8 L à 4.0 L.  Ce nouveau flatsix est associé à une BVS6, un système du contrôle de la motricité et un nouveau module électronique de commande de la pédale d’accélérateur pour plus de précision et de sensibilité… surtout au lever du pied droit avant un virage !

Cette GT3 R dispose en outre d’un ABS de nouvelle génération, d’une suspension entièrement réglable aussi bien en hauteur qu’en pincement. Au chapitre de la carrosserie, je pense que vous aurez remarqué les nouveau passage de roues qui se sont élargis, évasés, agrandis afin de laisser un peu de place aux gros pneus qui permettent à cette bête de course d’être toujours au top. Pour parfaire l’aérodymanique ce cette 911 GT3 R ( et dans les Hunaudières, l’Eau rouge ou la ligne droite de la Nordschleife c’est obligatoire sous peine de petits soucis ! ) la Porsche se pare d’une nouvelle lame avant au desin plus marqué, d’un nouveau splitter arrière et surtout d’un nouvel aileron arrière qui semble encore plus imposant que l’actuel. Ce dernier est d’ailleurs entièrement réglable en fonction des conditions de courses ou de routes.

L’habitacle reste celui d’une 911 de course avec baquet, arceau, harnais, extincteur, coupe circuit et batterie de voyants mais on notera tout de même que le combiné porte instruments numériques qui remplace tous les traditionnels cadrans ronds de la 911.

Au tarif 2010, cette auto de course est annoncée au prix de 280.000€ H.T auquel il faudra bien entendu ajouter le prix de l’entretien et de l’engagement en compétition…Gentlemen, ouvrez vos portes monnaies !

Via Porsche.