Farina à l’arrivée du premier Grand Prix de l’histoire, à Silverstone en 1950
(source : Reddit)

Ce week-end, le monde de la Formule 1 a rendez-vous avec l’histoire pour ce Grand Prix de Chine 2019. En effet, il s’agit de la 1000e course de l’histoire de la F1 depuis la création du championnat du monde en 1950. Cette année, le Grand Prix de Chine 2019 marque la 3e manche du championnat du monde.

Il y a quinze jours, c’est Hamilton et Mercedes qui se sont imposés pour signer un 1-2 avec Bottas. Pourtant, les Ferrari avaient outrageusement dominé le week-end. Néanmoins, Vettel a vu ses démons de la saison précédente resurgir en partant en tête à queue après avoir été dépassé par Hamilton. Et que dire de Leclerc ? Le prince de Monaco avait dominé tout le week-end et s’envolait vers sa première victoire en F1 pour Ferrari. Hélas, à dix tours de la fin, son moteur en a décidé autrement.

En deux courses, c’est Mercedes qui a pris les devants dans ce championnat. Il va falloir à Ferrari une réaction pour ne pas se faire distancer d’emblée.

Retour en images sur ce Grand Prix de Chine 2019, le 1000e de l’histoire.

Les Essais Libres : Bottas, 2 sur 3.

Lors des EL 1 de ce Grand Prix de Chine 2019, c’est Vettel qui a imposé sa Ferrari en tête en signant un temps de 1:33.911, devant Hamilton (+0.207) et Leclerc (+0.256). 

Lors de ce 1000e Grand Prix, ce sont les Haas qui sont sorties les premières. Rapidement, Kvyat rencontre un problème technique au niveau de son volant.

Le premier quart d’heure est consacré à l’installation et aux réglages chez les écuries. Ce sont les Williams, trop peu compétitives, qui déclenchent le chronomètre, Kubica le premier.

La tête du classement change plusieurs fois. Giovinazzi est le seul pilote à ne pas signer de temps, car on s’atèle sur sa voiture dans le garage Alfa Romeo.

Les EL 2 du Grand Prix de Chine 2019 ont permis à Mercedes de prendre le dessus sur Ferrari cette fois grâce à Bottas qui signe un 1:33.330, un cheveu devant Vettel (+0.027) et Verstappen (+0.221).

Dans cette séance, Giovinazzi sort rapidement pour essayer de rattraper le temps perdu lors des EL 1. Il est le premier à faire travailler le chronomètre alors que d’autres écuries du milieu de grille font rapidement mieux que l’italien.

Puis, Ferrari arrive pour prendre les devants. Les Mercedes, elles, sont surprises et partent chacune en tête à queue dans leur tour de sortie. Gasly est à la peine par rapport à son coéquipier et érpouve encore des difficultés à s’adapter à son nouvel environnement chez Red Bull.

La dernière partie de séance est consacrée aux longs relais, ce qui ne sera pas le cas de Leclerc. Le monégasque doit retourner au garage après une alerte sur sa Ferrari notamment sur le système de refroidissement.

Le samedi matin laisse place à des EL 3 plus animés dans ce Grand Prix de Chine 2019. 

Bottas est toujours en tête de la séance, comme la veille aux EL 2, en ayant signé un 1:32.830, ce qui lui permet de creuser un plus grand gap avec Vettel (+0.392) et Leclerc (+0.418). Hamilton quant à lui est assez largué, à plus de huit dixièmes de son coéquipier.

Une fois n’est pas coutume, ce sont les Williams qui sortent les premières afin d’obtenir un maximum d’informations en piste. Puis les Mercedes prennent les commandes de la séance.

La deuxième partie de la séance est consacrée aux configurations qualifications. C’est à ce moment que Bottas a fait la différence.

A moins de dix minutes de la fin de la séance, Albon envoie sa Toro Rosso dans le décor. Trop large dans le dernier virage, le thaïlandais perd le contrôle, sa voiture est détruite dans le mur de pneus en face. Le drapeau rouge est brandi et signe la fin de la session. Le pilote va bien mais les qualifications semblent compromises.

Les Qualifications : Bottas un rien devant Hamilton

Les qualifications débutent et la dernière place est déjà attribuée. Albon, qui a crashé sa Toro Rosso le matin même, ne pourra pas prendre part aux qualifications.

Logiquement, les Williams sortent parmi les premières, laissant le facteur chance faire le reste du travail. La première place se balade alors entre Mercedes et Ferrari.

Il reste alors 6 minutes 30 dans cette Q1 du Grand Prix de Chine 2019. Gasly est toujours en difficulté avec sa Red Bull et ne signe que le 10e temps alors que Verstappen est 3e. 

Avec 3 minutes restantes, Leclerc, 11e, ressort avec un train de gommes neuf. Avec le crash d’Albon, la mauvaise performance des Williams et Giovinazzi qui connaît un problème sur sa voiture, il ne reste qu’une place pour élimination en Q1. Au drapeau à damiers, c’est Stroll qui en fait les frais. 

Les éliminés de Q1 : Stroll, Russel, Kubica, Giovinazzi et Albon

En Q2, il faut bien attendre 5 minutes avant de voir les pilotes sortir en piste. Les Ferrari, les Mercedes et Verstappen sortent en pneus médiums, la gomme jaune du week-end. 

Perez est le premier à déclencher un chrono. Mais Hamilton prend de suite le dessus. C’était avant que Bottas signe le record dans tous les secteurs et colle huit dixièmes à son coéquipier. Les Ferrari suivent le finlandais mais sont également loin. D’ailleurs, Verstappen sur sa Red Bull devance Hamilton sur cette première tentative. 

Dans leur ultime tentative, tous ressortent en pneus rouges. Bottas décide de relâcher l’effort dans son tour. Presque tous les pilotes améliorent leur tour. Hamilton en revanche décide de poursuivre son effort et s’octroie le meilleur temps de la Q2 !

Les éliminés de Q2 : Kvyat, Perez, Raikkonen, Sainz et Norris

Pour la Q3, on retrouve donc Mercedes, Ferrari, Red Bull, Renault et Haas. 

Pour la 1ère tentative, Ricciardo est le 1er à signer un chrono mais on suit la caméra embarquée d’Hamilton, premier des tops teams à s’élancer. Il signe alors les records dans les premier et deuxième secteurs mais cela est rapidement repris par Bottas. Finalement, Bottas devance pour 7 millièmes de seconde Hamilton ! Le finlandais a manqué son dernier secteur par rapport au britannique. Les Ferrari ne peuvent pas suivre et font 3 et 5 (Verstappen s’intercale). 

Pour leur 2e tentative, les Red Bull et les Haas ont mal calculé leur temps et ne passent pas la ligne avant le drapeau à damier et ne peuvent donc faire un dernier  tour !

Hamilton prend le record dans le premier secteur mais Bottas prend le record dans le deuxième secteur. Hamilton pousse et fait une approximation dans le dernier secteur. Sur la ligne il n’améliore pas ! Bottas lui améliore légèrement et signe la pole position ! Les Ferrari sont 3e et 4e à l’avantage de Vettel. 

C’est la première pole de Bottas cette saison. 

La Course : Mercedes mène une route tranquille pour le 1000e Grand Prix

À l’extinction des feux, Hamilton prend le dessus sur Bottas et Leclerc sur Vettel ! Perez s’intercale entre les deux Renault. 

Plus loin, la torpille Kvyat fait une approximation et touche la McLaren de Sainz qui l’envoie sur la McLaren de Norris. Le Britannique décolle alors mais parvient à rouler encore. Kvyat est pénalisé un peu plus tard d’un drive through

La Virtual Safety Car est déclenchée alors que Grosjean allait prendre le dessus sur Magnussen. A la levée, Grosjean finit par prendre le dessus sur son équipier.

Giovinazzi est le premier à s’arrêter aux stands à la régulière pour mettre des pneus médiums dès la fin du 7e tour. 

En attendant, Hamilton creuse l’écart sur le reste du peloton : Bottas est à près de 3 secondes et Leclerc à plus de 5 secondes. Derrière, Raikkonen remonte peu à peu sur les Renault. 

Chez Haas, on opte pour une stratégie à deux arrêts en faisant rentrer les pilotes assez tôt mais avec des gommes dures. Dans la radio de Leclerc, on dit qu’il faut que le monégasque pousse sinon il faudra laisser passer Vettel. Peu de temps plus tard, on lui dit de laisser l’allemand passer. Leclerc ne comprend pas, mais s’exécute. 

La Renault d’Hulkenberg rentre aux stands pour chausser la gomme dure et ressort de peu derrière Grosjean. 

Leclerc est frustré. Vettel, devant lui, bloque ses roues plusieurs fois et le monégasque fait savoir à sa radio que c’est désormais lui qui perd du temps. 

Chez Red Bull à la fin du 17e tour, on fait rentrer Verstappen pour forcer Ferrari à rentrer. C’est Vettel qui rentre avant Leclerc. L’allemand ressort de justesse devant Verstappen mais Leclerc va se faire damer le pion par le néerlandais qui est très rapide. Ce dernier a tenté un dépassement sur Vettel à l’épingle et les deux pilotes sont roue contre roue mais l’allemand parvient à rester devant. 

Leclerc est à l’attaque mais perd énormément de temps sur les derniers tours. Bottas rentre à la fin du 21e tour et chausse les gommes dures. L’écart avec Hamilton était alors de 5 secondes. Hamilton s’arrête un tour plus tard comme Leclerc. Le monégasque perd très gros et ressort plus de 5 secondes derrière Verstappen. Bottas a vu son retard sur Hamilton fondre. Il est à moins de 2 secondes du britannique maintenant. Il se rapproche tour après tour en s’offrant au fur et à mesure le record du tour !

Plus tard dans la course, on dit à Leclerc de pousser pour se rapprocher de Verstappen, ce que le monégasque fait pour probablement s’arrêter une dernière fois. 

Verstappen s’arrête donc à la fin du 34e tour ! Vettel s’arrête alors aussi un tour plus tard. Mercedes décide de faire rentrer les deux voitures dans le même tour ! Hamilton ressort premier mais Bottas ressort derrière Leclerc qui a des gommes usées. Le monégasque résiste face à Bottas mais il doit s’incliner un tour plus tard. 

Finalement en stratégie décalée, Leclerc rentre aux stands et ressort près de 15 secondes derrière Verstappen. Le monégasque doit alors enchaîner les tours chronos pour essayer de parvenir à le rattraper. 

Pour le moment le meilleur tour en course est attribué à Vettel. Les Mercedes, notamment Hamilton, seront peut être tentés d’aller chercher ce point supplémentaire. À 5 tours de l’arrivée, Leclerc se plaint d’un problème avec la boîte de vitesse.

À deux tours de la fin, on fait rentrer Gasly pour tenter de réaliser le meilleur tour en course. Et la mission est réussie par Gasly. 

Hamilton s’impose au drapeau à damier brandi par Alain Prost pour la 1000e course de l’histoire dans ce Grand Prix de Chine 2019 ! C’est la 75e victoire du britannique en Grand Prix. Bottas et Vettel complètent le podium. 

Au classement, Hamilton prend les commandes et passe devant Bottas. Vainqueur des trois premières courses et ayant même réalisé 3 fois un 1-2 sur le podium, les Flèches d’Argent ont creusé un gap avec Ferrari qui va devoir dévoiler sa réelle puissance si elle ne veut pas se retrouver rapidement hors compétition.

Crédits photos : Formula 1 et FIA